Vendée Globe : Sébastien Destremau, 124 jours en mer

Sébastien Destremau franchira la ligne d'arrivée des Sables-d'Olonne (Vendée), ce soir, vendredi 10 mars. Il est le dernier skipper à boucler le Vendée Globe.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Visiblement amaigri, mais heureux, Sébastien Destremau va réaliser son rêve, boucler ce tour du monde, seul sur son bateau. Il franchira la ligne d'arrivée des Sables-d'Olonne (Vendée), ce soir, vendredi 10 mars. Nous l'avons accompagné bord à bord, à quelques heures de la ligne d'arrivée. Un défi incroyable, Sébastien Destremau n'avait jamais navigué en solitaire et son monocoque, le plus vieux de la flotte, n'était pas prêt. Ses proches n'ont jamais cessé de s'inquiéter. "Il est parti dans des conditions insensées", soupire Thérèse Destremau.

La découverte des mers du Sud

À ses yeux, seule comptait cette aventure. La découverte des mers du Sud en solitaire, avec la peur à chaque instant que l'histoire se termine. Dans l'océan Indien, son bateau se retourne, le marin se casse des côtes, mais il n'abandonne pas. Les épreuves se succèdent : le matériel qu'il faut réparer avec plus ou moins de succès jusqu'à cette expérience ultime, la faim. Ses maigres rations ont pris l'eau. Il retiendra aussi ses moments de bonheur. Sébastien Destremau referme cette huitième édition après 124 jours de mer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Sébastien Destremau pose à bord de son navire aux Sables-d\'Olonne (Vendée), le 3 novembre 2016.
Sébastien Destremau pose à bord de son navire aux Sables-d'Olonne (Vendée), le 3 novembre 2016. (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)