Cet article date de plus de quatre ans.

Vendée Globe : deux skippers victimes d'avaries

Sébastien Josse et Romain Attanasio ont été contraints, lundi, à dévier de leur route à la suite de grosses tempêtes durant ce Vendée Globe.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le skipper Sébastien Josse aux Sables-d'Olonne le 6 novembre 2016. (LOIC VENANCE / AFP)

Le skipper Sébastien Josse, troisième du Vendée Globe, a été forcé de mettre provisoirement la course entre parenthèses, lundi 5 décembre. Le skipper de Edmond de Rothschild a été victime d'une avarie de foil bâbord (une sorte d'aile rigide qui favorise la vitesse) de son monocoque au sud-ouest de l'Australie.

Un peu plus tard dans la journée, Romain Attanasio, 18e du Vendée Globe, a été victime à son tour d'une avarie. Le skipper du bateau Famille Mary a heurté un objet flottant non identifié (Ofni) et a dû se dérouter vers Le Cap (Afrique du Sud).

Pas de blessé

La collision qui s'est produite à 470 milles nautiques au sud du Cap a endommagé les deux safrans du bateau de Romain Attanasio. Son équipe précise qu'il n'est pas blessé et en bonne santé. Le skipper a pris "la décision de tenter une réparation sans assistance".

Sébastien Josse, quant à lui, est pris depuis la veille dans une grosse tempête et fait face à des conditions très musclées. Les dégâts sont importants, mais son équipe indique que Sébastien Josse n'a pas été blessé. Il cherche désormais à se mettre en sécurité du gros de la tempête et fait cap au sud-est.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vendée Globe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.