Cet article date de plus de quatre ans.

Vendée Globe : le voilier d'Alex Thomson "toujours à très grande vitesse"

Jacques Caraës, le directeur de course, donne des nouvelles d'Alex Thomson. Le Gallois a heurté un objet alors qu'il occupe, samedi, la tête du Vendée Globe.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le voilier d'Alex Thomson pendant le Vendée Globe 2016. (LOIC VENANCE / AFP)

Le voilier d'Alex Thomson, en tête du Vendée Globe, va "toujours à très grande vitesse", malgré son incident de course samedi 19 novembre, explique le directeur de course Jacques Caraës, invité de franceinfo.

"Le bateau va quand même bien, le bonhomme aussi", ajoute Jacques Caraës. Un peu plus tôt, Alex Thomson racontait sur sa page Facebook avoir été ralenti après avoir heurté un objet. L'un de ses foils, ces ailes profilées destinées à accélérer le navire, est touché.

Le foil tribord, sur le côté droit du bateau, a dû "casser sous le choc" explique le directeur de course, puisque le bateau allait très vite. Ne plus pouvoir l'utiliser constitue un handicap, mais Alex Thomson pourra "le rétracter" ou "le retirer", poursuit-il.

Malgré l'avarie, Alex Thomson toujours en tête

Sept voiliers engagés sur le Vendée Globe sont pourvus de foils. Un équipement qui a fait la différence, mais "à minima" précise Jacques Caraës, puisque deux bateaux classiques sont aussi très bien placés.

Dans son message publié samedi à 17h16 heure de Paris sur sa page Facebook, le navigateur gallois se veut rassurant: "J'ai réalisé une inspection interne du bateau et il semble n'avoir aucun dommage structurel à la coque." Au dernier pointage de 18h heure française, Alex Thomson (Hugo Boss) était toujours premier, devant Armel Le Cléach (Banque Populaire VIII) et Sébastien Josse (Edmond de Rothschild).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vendée Globe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.