Cet article date de plus de quatre ans.

Vendée Globe : Kojiro Shiraishi a démâté

Le Japonais Kojiro Shiraishi (Spirit of Yukoh) a indiqué dimanche matin qu'il avait cassé son mât alors qu'il se trouvait en 12e position du Vendée Globe. L'espar de l'Imoca s'est brisé au-dessus du deuxième étage de barres de flèche, vers 03h30. Shiraishi reste depuis en contact avec son équipe à terre pour évaluer les dégâts et la possibilité de poursuivre la course. Le skipper nippon avait indiqué samedi en fin de journée que le vent était encore monté d'un cran.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Le Japonais Kojiro Shiraishi (OLIVIER BLANCHET / OLIVIER BLANCHET)

La dépression qui règne sur quasiment l'ensemble des mers du Sud a provoqué plusieurs avaries, notamment celle de Jérémie Beyou (Maître CoQ) qui a dû affaler sa grand-voile dans la nuit. Arnaud Boissières (La Mie Câline) a connu le même souci pendant la nuit, à 350 milles dans le Sud-Ouest de l'Afrique du Sud. En revanche, tout va bien pour le leader du classement Armel le Cléac'h (Banque Populaire VIII). Au pointage de 05h00, il avait encore creusé l'écart en tête de la course avec 48,34 milles d'avance sur Alex Thomson (Boss).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.