Vendée Globe : Alex Thomson prend le large, les bateaux volent enfin

Le Britannique Alex Thomson, en tête du Vendée Globe, a encore accru son avance pour la porter à près de 75 milles ce lundi matin. Derrière, les foilers prennent enfin leur envol dans l'alizé, au grand dam du vétéran Jean Le Cam.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (PIERRE BOURAS / DPPI MEDIA)

Les mers paisibles ne conviennent pas à tout le monde. Alors qu'il se disputait la tête de la course avec Alex Thomson depuis plusieurs jours, Jean Le Cam a dû baisser pavillon ces dernières heures, et ce depuis que la tempête Thêta s'est éloignée et que la mer s'est calmée. En 24 heures, il a perdu cinquante milles sur Thomson. Pire, les foilers qui le suivent se rapprochent irrémédiablement. Ces navires nouvelle génération, plus évolués que l'IMOCA 2007 de Le Cam, ont pris leur envol cette nuit dans les alizés et filent à 20/23 nœuds de moyenne à 110 degrés du vent, précisent les organisateurs du Vendée Globe.

Au classement ce lundi matin, cela s'est traduit par l'arrivée de Charles Dalin (4e) et de Louis Burton (7e) dans le Top 7 (ce dernier ayant profité d'un démâtage de Nicolas Troussel cette nuit) tandis que Nicolas Escoffier (4e) et Thomas Bruyant (3e) réduisent considérablement leur retard sur Jean Le Cam. Charles Dalin était même le plus rapide de toute la régate cette nuit, avec 90 milles parcourus sur quatre heures. La dynamique est clairement en faveur des foilers. Jusqu'à quand Jean Le Cam résistera-t-il ? 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vendée Globe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.