Cet article date de plus de quatre ans.

Le point Vendée Globe : Armel Le Cléac'h passera le Cap Horn vendredi

Le leader français du Vendée Globe Armel Le Cléac'h passera le Cap Horn vendredi après-midi, un "soulagement", qui lui donnera "l'impression de revenir dans le monde des humains", a-t-il déclaré à l'AFP mercredi. Par ailleurs, Paul Meilhat (SMA), qui se dirige vers la Nouvelle-Zélande suite à une avarie de vérin de quille survenue hier, a vu Jean-Pierre Dick (St-Michel-Virbac) prendre sa quatrième place.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Armel Le Cléac'h sur son voilier, Banque Populaire (PHILIPPE CH?REL / MAXPPP)

"C'est un soulagement, je suis content de franchir ce cap pour la 3e fois", a déclaré le skipper de banque Populaire VIII, dans un entretien au téléphone avec l'AFP. Pour le Breton, le cap Horn est "un point important du parcours" car "on est obligé de passer assez près, on risque de voir la terre, un peu d'humanité". Or, a-t-il souligné, c'était plutôt "rare" depuis le départ des Sables d'Olonne. "C'est la fin des mers du Sud dans lesquelles on navigue depuis un moment, ça fait du bien de changer d'ambiance. L'humidité, le froid, c'est pesant, ça use le bateau"... et son skipper, a-t-il confié. "On va voir en fonction des conditions météo si on voit quelque chose: il y a 4 ans il y avait du brouillard et de la grisaille", a poursuivi le Breton. "On va essayer de profiter de ce moment-là, il ne devrait pas y avoir trop de vent. Et cette année, le passer en tête (...), ça fait partie des objectifs", a-t-il ajouté.

A lire aussi : Fin de course probable pour Paul Meilhat

Pour le Breton, cela "permettra de faire un point sur l'état des lieux de la course (...), il y aura des temps de référence, des écarts". Armel Le Cléac'h maintenait toujours mercredi son avance sur le Britannique Alex Thomson (Hugo Boss), deuxième à plus de 550 milles. Au pointage de 18h00, il se trouvait à 6793 milles de l'arrivée. Pour sa part, Paul Meilhat (SMA), victime d'une avarie de vérin de quille hier et qui se dirige vers les côtes néo-zélandaises, a vu Jean-Pierre Dick (St-Michel-Virbac) prendre sa quatrième place qu'il occupait depuis plusieurs semaines.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vendée Globe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.