Cet article date de plus de huit ans.

Vendée Globe : heurté par un chalutier, Kito de Pavant confirme son abandon

Le bateau "Groupe Bel" a été victime d'une collision au large du Portugal. Son skippeur est sain et sauf, mais est contraint d'abandonner. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le skippeur Kito de Pavant à bord de son bateau "Groupe Bel", le 19 septembre 2012 au large de Marseille (Bouches-du-Rhône). (JEAN-MARIE LIOT / AFP)

VENDEE GLOBE – Moins de 48 heures après avoir pris le départ du Vendée Globe, l'aventure s'arrête pour Kito de Pavant. Le skippeur français a été heurté par un chalutier au large du Portugal, lundi 12 novembre. "Les dégâts sont importants, mais Kito va bien", ont annoncé les organisateurs à la mi-journée.

Le navigateur a filmé les dégâts sur son bateau et mis en ligne cette vidéo sur internet lundi après-midi, via la Vendée Globe TV"Le Vendée Globe 2012 s'arrête. Pour moi, pour le groupe Bel et pour tous les gens qui me suivaient sur cette aventure, je suis désolé... C'est un accident bête", déclare-t-il à la fin de la vidéo, face caméra. Il confirme ainsi son abandon.



En route vers le Portugal

Kito de Pavant "va désormais rejoindre le port portugais de Cascais", ont précisé les organisateurs de la course. Il devrait regagner la terre ferme en fin d'après-midi ou en début de soirée lundi. Selon le skippeur, son bateau a été heurté par un chalutier qui n'avait pas actionné son AIS, le système qui permet d'être repéré en permanence en mer.

Lors de la dernière édition du Vendée Globe, en 2008, Kito de Pavant avait été contraint à l'abandon dès le lendemain de la course, alors que le mât de son bateau avait été brisé par une tempête dans le golfe de Gascogne. 

Le skippeur français Kito de Pavant, le 6 novembre 2012 au large des Sables-d'Olonne. (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.