Cet article date de plus de neuf ans.

Vendée Globe : Jean-Pierre Dick prend la tête de la flotte

Le Français a également battu le record de distance parcouru en 24 heures par un monocoque de 60 pieds.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jean-Pierre Dick à la barre de son Vibrac Paprec, le 10 novembre 2012, au large de Groix. (JEAN-MARIE LIOT / DPPI)

VENDEE GLOBE - Le Vendée Globe vient de se trouver un nouveau patron. Le Français Jean-Pierre Dick a pris le commandement de la course autour du monde, détrônant Armel Le Cléac'h (Banque Populaire).

Par la même occasion, il a battu le record de la plus grande distance parcourue en 24 heures par un monocoque de 60 pieds Imoca (18,28 m), selon les organisateurs. Avec 498,8 milles (923,7 km) en 24 heures entre 5 heures vendredi et 5 heures samedi, le skipper de Virbac Paprec 3 a amélioré le record que son compatriote François Gabart (Macif, 3e) avait établi la veille (482,9 milles/894,3 km).

Après 21 jours de mer, Dick n'est pas le seul à affoler les compteurs dans l'Atlantique sud, cap à l'est dans les 40e (degrés de latitude sud) Rugissants. Poussées par des vents de 18-22 noeuds de nord-ouest, les cinq premières "luges" de carbone que sont les monocoques Imoca déboulent toutes à 19-20 noeuds en direction de la première "porte des glaces", celle des Aiguilles. Naviguer à ces vitesses en solitaire est un exercice à haut risque sur ces bateaux fragiles. La moindre défaillance mécanique ou erreur d'attention peut se payer très cher.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Voile

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.