Cet article date de plus de cinq ans.

Thomas Coville arrive à Brest après avoir battu le record du monde en solitaire

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Thomas Coville arrive à Brest après avoir battu le record du monde en solitaire
France 3
Article rédigé par
France Télévisions
C'est un exploit historique, avec une vitesse moyenne qui se rapproche des 45 km/h. Thomas Coville a bouclé dès hier soir son tour du monde en solitaire en moins de cinquante jours. 
Une petite armada en guise de comité d'accueil. Sur son trimaran géant, Thomas Coville arrive à Brest sous un tonnerre de corne de brume. Le nouveau recordman du tour du monde en solitaire est un homme qui ne doute de rien : "En partant, je savais que je le battrais, je ne savais pas quand, mais je savais que je le battrais." Un record pulvérisé de huit jours. Après 49 jours en solitaire, il va devoir s'habituer à nouveau de la foule, mais il est plutôt soulagé d'accoster. "Physiquement, je ne peux pas aller plus loin. Plusieurs fois j'ai été à deux doigts de ne pas y arriver, notamment à la remontée de l'Atlantique sud."

Thomas Coville avait échoué en 2011 

Hier après midi, submergé par l'émotion, Thomas Coville est arrivé à temps pour s'offrir le cadeau de Noël dont il rêvait depuis dix ans. Le marin le plus rapide du monde passe le Cap de Bonne espérance avec un jour d'avance, puis il bat les records de traversée des Océans Indien, et Pacifique, franchit le Cap Horn avec quatre jours d'avance et remonte à toute vitesse, poussé par une grosse dépression. À 48 ans, le Rennais est du genre entêté. En 2011, il avait échoué à trois jours près, et promis de recommencer. La cinquième tentative est donc la bonne. 
 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.