Route du Rhum : Alex Thomson est reparti après s'être échoué mais risque une pénalité pour avoir utilisé son moteur

Le Britannique, en tête de la catégorie Imoca depuis le début de la course ou presque sur son bateau Hugo Boss, n'a pas eu d'autre choix pour s'extraire des rochers. La pénalité pourrait se compter en heures. 

Le bateau du Britannique, au large de Saint-Malo, le 4 novembre 2018.
Le bateau du Britannique, au large de Saint-Malo, le 4 novembre 2018. (LOIC VENANCE / AFP)

Alex Thomson, en tête de la catégorie Imoca, les monocoques de 18 mètres, depuis le début de la course ou presque sur son bateau Hugo Boss, s'est échoué dans la nuit de jeudi à vendredi à une soixantaine de milles de l'arrivée, soit environ 110 km, de la Route du Rhum, au nord de la Guadeloupe.

Thomson risque une pénalité de plusieurs heures

Le Britannique a rapidement pu repartir et est toujours largement en tête, mais il risque une grosse pénalité pour avoir utilisé son moteur. Elle pourrait se compter en heures. Alex Thomson n'a pas eu d'autre choix pour s'extraire des rochers.

Le foil tribord est "griffé" 

Des traces d’impact sont clairement visibles sur les photos du bateau diffusées sur le site de la Route du Rhum, le foil tribord est "griffé" selon le dernier communiqué de la direction de course, mais "le bateau conserve une bonne partie de son potentiel", comme en attestent "les bonnes vitesses retrouvées" par Alex Thomson.