Cet article date de plus de deux ans.

Collision de deux bateaux de la Route du Rhum : "À quelques centimètres près, ça aurait pu être un véritable drame"

Le skipper français Sébastien Destremau a vécu un événement rarissime : son bateau a percuté celui d'un autre marin en course.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le skipper français Sébastien Destremeau sur son bateau, avant le départ de la Route du Rhum, le 3 novembre 2018 à Saint-Malo. (FRED TANNEAU / AFP)

Le skipper Sébastien Destremau a estimé mercredi 14 novembre sur franceinfo avoir eu une "chance inouïe", d'avoir vécu un "phénomène rarissime". Et pour cause : son bateau a percuté celui du Finlandais Ari Huusela, alors que les deux hommes sont en course dans la Route du Rhum. L'accident s'est déroulé à un millier de kilomètres des côtes d'Afrique du Nord. "À quelques centimètres près, ça aurait pu être un véritable drame", témoigne Sébastien Destremau.

"J'étais en route vers le Sud, le Finlandais était en route vers l'Ouest", a raconté le skipper français. "Il venait de la gauche et moi de la droite", a poursuivi Sébatien Destremau qui avait donc la priorité. "J'ai profité de ce moment pour me reposer, puisque je savais que les bateaux qui venaient de la gauche devaient dévier", a expliqué le marin.

Moi je trouve ça très beau comme événement, comme fortune des mers.

Sébastien Destremau

à franceinfo

Ari Huusela a raconté au téléphone à Sébastien Destremau qu'il "pensait pouvoir passer devant", mais ce n'est pas passé. "Donc nos deux bateaux se sont effleurés mais aussi embrochés, on a cassé un petit peu de matériel", a détaillé Sébastien Destremau dans un sourire.

Avec un peu de recul, le skipper est presque heureux d'avoir vécu un tel incident : "C'est incroyable à vivre ! C'est tellement impossible ! J'ai pu vivre un événement qui n'existe pas. C'est beau ! C'est très beau si on enlève le côté dramatique de la chose." Sébastien Destremau a estimé en effet que ce qui lui est arrivé est "complètement dingue", que la probabilité qu'il survienne entre deux bateaux en pleine mer "est nulle".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.