Cet article date de plus de neuf ans.

Armel Le Cleac'h 2e des monocoques, Marc Guillemot 3e

Quelques heures après Roland Jourdain, le grand vainqueur du Rhum chez les monocoques, ses poursuivants sont arrivés à Pointe-à-Pitre...
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Radio France © France Info)

Jusqu'au bout, ils se sont battus. Pour la gloire. Roland Jourdain aura mené la course tout du long - il réalise au passage un joli doublé victoire en 2006 - victoire en 2010.

Armel Le Cleac'h fait un second plus qu'honorable. Il est arrivé dimanche à 14h08. Un peu moins de huit heures après Jourdain.

“Le tour de l'île (de la Guadeloupe) a été assez rapide jusqu'aux Saintes”,
a-t-il expliqué à son arrivée. “Mais le (dimanche) matin, sous le vent de l'île
(...), le vent s'est vite cassé la figure. Et pour finir, il n'y avait quasiment
plus de vent. Donc, un peu dur pour les nerfs.”

Sur la dernière marche du podium, Marc Guillemot en a fini cette nuit, à 1h30 du matin. Il s'est payé le luxe de souffler la politesse à Jean-Pierre Dick, qui pointait encore en 3e position hier... et qui n'est finalement arrivé qu'à 4h13 du matin. Un peu moins de trois heures après.

“J'ai trouvé un vent favorable et je me suis échappé”, a expliqué Guillemot,
sourire narquois au coin des lèvres. “Ça ne m'a pas déplu.”

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Route du Rhum

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.