Voile : les cinq choses à savoir sur la 52e Solitaire du Figaro

Le Figaro Bénéteau 3, Fécamp et Saint-Gowan... Voici tout ce qu'il faut savoir sur la 52e édition de la Solitaire du Figaro qui s'élance dimanche.

Article rédigé par
Shéhérazade Ben Essaid - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Le skipper français Armel Le Cleac'h célèbre à bord de Banque Populaire 41 après avoir remporté la 51e édition de La Solitaire du Figaro le 19 septembre 2020, au large de Saint-Nazaire. (LOIC VENANCE / AFP)

C'est bientôt l'heure de mettre les voiles. La 52e édition de la Solitaire du Figaro s'élance dimanche 22 août de Saint-Nazaire pour y revenir le 19 septembre. Cette course est l'un des moments forts de la saison de voile. Elle est aussi est la dernière des cinq épreuves à passer (trois en solitaire et deux en double) pour devenir Champion de France Élite de course au large. Pour cette nouvelle édition, la rédaction de franceinfo: sport vous dévoile les cinq informations à connaître sur cette course incontournable. 

Le parcours et la nouveauté Saint-Gowan

C'est un parcours exigeant qui attend les skippers de la Solitaire. De Saint-Nazaire à Saint-Nazaire, ils devront parcourir 2 500 milles nautiques (4 630 kilomètres) pour les quatre étapes de l'épreuve, qui dureront trois à quatre jours chacune. 

La course promet d'être intense dès le départ, avec la première étape qui sera la plus longue des quatre (689 milles, soit 1 276 kilomètres), avec un départ de Saint-Nazaire pour rejoindre Lorient en passant par La Corogne, en Espagne. Chaque étape débutera un dimanche, avec des arrivées à Lorient, Fécamp, et la Baie de Morlaix, avant le retour à Saint-Nazaire. Les skippers vont passer par des endroits qui n'ont plus été visités par la course depuis des années, comme le Morbihan (2009), ou Fécamp (première depuis plus de 50 ans). Mieux encore, ils passeront par un lieu inédit dans l'histoire de la Solitaire : le Saint-Gowan, à la sortie du canal de Bristol (côtes anglaises).

34 participants, 5 anciens vainqueurs d'étapes et 12 bizuths

Depuis 1970, 678 skippers ont pris le départ de la Solitaire du Figaro. Cette année, 34 participants vont se mesurer à cette course mythique, dont cinq femmes. Pas d'anciens lauréats sur la liste mais cinq vanqueurs d'étapes (Fabien Delahaye, Éric Peron, Alexis Loison, Gildas Mahé, Xavier Macaire), et 12 débutants. C'est l'une des caractéristiques de cette course, qui n'impose pas que les skippers aient déjà participé à de grandes compétitions. 

Et il n'y a pas d'âge pour en faire partie. Du haut de ses 20 ans, la Française Violette Dorange est la plus jeune skippeuse de la course. Elle a 26 ans de moins que le vétéran de cette édition, son compatriote Gildas Mahé (46 ans). Les Français sont à l'honneur mais il y a également 7 autres nationalités représentées, et principalement européennes : anglaise, irlandaise, italienne, suisse, espagnole, ou encore brésilienne et américaine. 

Le Figaro Bénéteau 3, la star de la course

Tous pour un et le Figaro Bénéteau pour tous. Comme chaque année, les 34 compétiteurs utiliseront un même voilier et c'est bien leur sens de la navigation qui fera la différence. Depuis 2019, la troisième et dernière version du voilier est à l'honneur : le Figaro Bénéteau 3. Long de 10,85 m et large de 3,5 m, il pèse 2,9 tonnes et possède un tirant d'eau de 2,5 m et deux foiles rétractables. Il s'agit du seul monocoque monotype de série à foils au monde.

Le Plafond de verre de la Solitaire

Qui succédera à Armel Le Cléac'h ? Le Français est le tenant du titre 2020 avec une course remportée en 14 jours, 2 heures, 20 minutes et 31 secondes. Surnommé "Le Chacal", il fait partie des skippers à avoir gagné trois titres de la Solitaire (2003, 2010, 2020). Les autres ? Des grands noms de la mer : Philippe Poupon (1982, 1985, 1995), Jean Le Cam (1994, 1996, 1999), Michel Desjoyeaux (1992, 1998, 2007), Jérémie Beyou (2005, 2011, 2014) et Yann Eliès (2012, 2013, 2015). Aucun autre skipper n'a fait mieux. 

La France monopolise aussi le podium de chaque édition depuis 1970. Aucune autre nationalité n'a réussi à s'immiscer dans les trois premières d'une Solitaire. Et si cette année c'était la bonne ?

Une course à suivre sur France Télévisions

Le départ de la 52e Solitaire du Figaro sera diffusé sur France 3 Pays de la Loire, Bretagne et Normandie le 22 août, et les temps forts, les interviews des skippers, seront également à vivre sur la chaîne franceinfo et bien évidemment dans l'émission Tout le Sport.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Armel Le Cléac'h

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.