Cet article date de plus de quatre ans.

Violents affrontements entre supporteurs à Athènes

De très violents affrontements ont éclaté aux alentours du stade de Volos à Athènes, et à l'intérieur de l'enceinte, entre les supporteurs de l'AEK et ceux du PAOK, avant la finale de la coupe de Grèce. Les deux groupes se sont opposés à l'aide de barres de fer et d'objets contandants dans un déferlement de violence que la police débordée a mis du temps à canaliser, alors que les autorités qualifiaient la situation "d'incontrôlable". Le plus fort des affrontements a duré une grosse heure.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Deux groupes de fans du PAOK et de l'AEK en décousent autour du stade avant la finale (SAKIS MITROLIDIS / AFP)

Ils avaient débuté deux heures avant le début du match pa des jets de pierres, de chaises, d'objets divers et de grenades assourdissantes. Les policiers ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogènes pour disperser la foule. Les affrontements se sont ensuite interrompus, un calme  relatif est revenu, et le match a pu commencer, avec une demi-heure de retard. La police n'a pas encore donné de nombre de blessés mais selon la télévision publique Ert, des dizaines ont dû être transférées à l'hôpital de Volos.

L'année précédente déjà, le gouvernement avait décidé d'annuler la Coupe, après de graves incidents lors des demi-finales entre l'Olympiakos et le PAOK Salonique..

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.