Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Jorden, gardienne de but habituée des terrains synthétiques, a développé un lymphome

Et si le cancer de cette jeune Américaine avait un rapport avec les terrains de sport synthétiques sur lesquels elle a joué pendant des années ? C'est ce que pense son entraîneuse, Amy Griffin. Voici leur témoignage pour "Envoyé spécial".

Jorden a joué au foot pendant dix ans, comme gardienne de but de l'équipe de la fac de Seattle. La jeune Américaine s'est entraînée presque quotidiennement sur un terrain synthétique. Un jour, raconte la jeune fille, au côté de son entraîneuse Amy Griffin dans cet extrait d'"Envoyé spécial", elle a commencé à avoir mal à la gorge. "Et puis, ça s'est aggravé. J'avais du mal à respirer. Je suis allée chez le médecin. Au début, il a pensé que j'avais de l'asthme. J'ai fait une radio, et une biopsie. Et finalement, en octobre 2008, ils ont posé un diagnostic. Moins d'une semaine plus tard, j'ai démarré ma chimio."

Ce que les médecins ont diagnostiqué, c'est un lymphome. Un cancer du système lymphatique, à un stade avancé. Aujourd'hui, après un lourd traitement et une rechute, Jorden est heureusement en rémission. Et si sa maladie avait un rapport avec les terrains synthétiques ?

"Nos enfants jouent sur des déchets"

Amy Griffin, l'entraîneuse, fait partie de ceux qui soupçonnent ce genre de terrain d'être dangereux pour la santé des joueurs. "Nos enfants jouent sur des déchets, sur des terrains de mauvaise qualité", constate-t-elle. En cause, les morceaux de pneus recyclés saupoudrés sur la surface pour la renforcer et amortir les chocs. Ces granulats qui ont l'aspect de billes noires s'infiltrent dans les chaussures, les vêtements des joueurs. "Comme j'étais gardienne, explique Jorden, je me faisais souvent des coupures qui étaient en contact avec les petites billes. J'en avais aussi dans les yeux, j'en avais partout."

"Une histoire d'enjeux industriels"

"Je pense que c'est une histoire d'argent, d'enjeux industriels, dénonce l'entraîneuse. Ici, aux Etats-Unis, pour gagner beaucoup d'argent, on a permis l'installation de ces terrains. En espérant que tout se passerait bien. En fait, je crois qu'on a été un peu des cobayes."

A suivre dans "Gazon suspect", le 22 février dans "Envoyé spécial".

Envoyé spécial. Jorden, gardienne de but habituée des terrains synthétiques, a développé un lymphome
Envoyé spécial. Jorden, gardienne de but habituée des terrains synthétiques, a développé un lymphome (ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2)