Vidéo Guerre en Ukraine : ces athlètes devenus des symboles de la lutte contre l'envahisseur russe

Publié Mis à jour
Depuis une dizaine de jours, la Russie et l’Ukraine sont en guerre. Bouleversés par les évènements et de la situation de leur pays, certains athlètes Ukrainiens se sont rendus sur place pour aider leur armée, en difficulté face aux Russes. Il
Article rédigé par
France Télévisions

Elina Svitolina, les frères Klitschko, le biathlète Dmytro Pidruchnyi ou encore l'entraîneur de foot Yuriy Vernydub sont devenus des symboles de la résistance ukrainienne.

Depuis l'intrusion de l'armée russe sur le territoire ukrainien, une résistance nationale s'est formée avec, en plus du président Zelensky à sa tête, certains des sportifs les plus influents du pays et dans leur discipline, rappelle l'émission "Stade 2" dans un reportage. Décédé au front en tant que soldat, à 19 ans, le biathlète Yevhen Malyshev est lui aussi devenu un symbole.

L'image du jeune homme est aussi celle brandie par ce journaliste ukrainien qui, en s'en prenant directement au président du Comité international paralympique, avait provoqué le virage à 180 degrés et l'interdiction pour les athlètes russes et biélorusses de concourir.

Deux footballeurs, eux aussi tombés au combat, sont victimes de cette guerre : Vitalii Sapylo et Dmytro Martynenko, âgés respectivement de 21 et 25 ans.

Les autres sportifs se battent, avec leurs moyens, pour soutenir le pays. La joueuse de tennis Elina Svitolina Monfils s'est engagée dès le premier jour en faveur de son pays, notamment en reversant l'argent gagné sur ses tournois au pays. Les boxeurs, anciens champions du monde, Vitali Klitschko, désormais maire de Kiev, Vasyl Lomachenko et Oleksandr Usyk font eux aussi partie des combattants. Enfin, Yuriy Vernydub, entraîneur du Sheriff Tiraspol, s'est engagé parmi les volontaires.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.