Cet article date de plus de sept ans.

Une finale Espagne-Allemagne à Rio ?

Les économistes de l'institut allemand DIW prédisent une finale Allemagne-Espagne au Mondial au Brésil, sur la base d'un modèle fondé sur la valeur de marché des équipes qui a fait ses preuves lors de précédentes compétitions internationales. D'une telle finale, "les Espagnols seraient légèrement favoris mais cela fait longtemps que les chances de l'équipe allemande n'ont pas été aussi bonnes à un Mondial", explique l'un des chercheurs, Gert Wagner, dans un entretien à l'hebdomadaire Der Spiegel daté de lundi.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Avec deux collègues de l'institut berlinois DIW, l'un des plus connus  d'Allemagne en matière de recherche économique, M. Wagner a développé dès 2006  un modèle basé sur la valeur de marché de chaque équipe, elle-même compilée à  partir des transferts des joueurs qui la composent.

"Aucun autre marché n'est aussi transparent et aussi globalisé que le  football international", explique M. Wagner dans les colonnes du Spiegel. Le modèle, que les économistes résument par la maxime "l'argent marque des  buts", leur avait permis de prédire la victoire de l'Italie en 2006 et celle de  l'Espagne aux trois dernières compétitions internationales (2008, 2010 et  2012). Cette année les prédictions sont compliquées par le fait que les valeurs  des grandes équipes sont très proches les unes des autres, précise Michael  Mutz, l'un des deux autres auteurs de l'étude.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.