Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Le Tour de Thomas Voeckler : les conséquences de la chute de Chris Froome en termes de temps sont "énormes"

Publié Mis à jour
Article rédigé par franceinfo
Radio France

Christopher Froome a été victime d'une chute samedi qui lui a fait perdre  une cinquantaine de secondes à environ 5 kilomètres de l'arrivée de la première étape. 

Plus de peur que de mal, sauf au classement. Chris Froome a connu samedi une arrivée très mouvementée pour la première étape du Tour de France vers Fontenay-le-Comte, en Vendée, avec une chute sans blessure grave mais près d'une minute de perdue au général.

Thomas Voeckler, consultant cyclisme de franceinfo, ne minimise pas cet accident de parcours du Britannique. "Les conséquences physiques, on verra. Mais ce qui est sûr, c'est que 51 secondes sur une première étape du Tour de France, une étape plate, c'est énorme", analyse-t-il. Si le facteur malchance a sûrement joué, d'autres paramètres ont pu intervenir. "Quand on est en confiance, quand tout va bien, quand on est dans une bonne spirale, on tombe moins, ça c'est clair. Ce qui n'est pas forcément le cas de Chris Froome en ce moment", rappelle Thomas Voeckler. "Maintenant, ce serait aller un peu trop loin de dire que c'est ce qui a causé sa chute", poursuit le consultant cyclisme de franceinfo sur le Tour. 

La deuxième étape dimanche 8 juillet emmènera le peloton de Mouilleron-Saint-Germain à La Roche-sur-Yon, soit 183 km, avec le mailllot jaune sur les épaules de Fernando Gaviria, vainqueur à Fontenay-le-Comte. Après la chute de Chris Froome samedi, et pas mal de casse au niveau du chronomètre, Thomas Voeckler s'attend à ce que les coureurs redoublent de vigilance aujourd'hui.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.