Tour de France : une étape de plaine dans les Pyrénées

Après une étape intense de 65 km en montagne, le peloton revient en plaine jeudi 26 juillet.

France 2

Après le festival montagneux mercredi 25 juillet, retour au calme et à la plaine jeudi 26 juillet pour le peloton du Tour de France. Deux petites côtes sont recensées seulement. Si les sprinteurs ont encore un peu de force, c'est maintenant qu'ils doivent l'utiliser sinon la victoire est promise à une échappée au long cours.

Bardet et Froome craquent

Mercredi, à l'issue d'une étape de 65 km seulement, mais avec trois cols au programme, c'est Nairo Quintana qui s'est imposé en solitaire. Le Colombien, déjà trois fois sur le podium du Tour, se rapproche au classement général. Il est désormais cinquième. Mais le grand vainqueur du jour, c'est Geraint Thomas. Il conforte son maillot jaune et il s'impose définitivement comme le leader de l'équipe Sky. Son coéquipier Christopher Froome a craqué et retombe à la troisième, place du général derrière Tom Dumoulin. Le Français Romain Bardet, lâché dans la dernière ascension, a perdu deux minutes de plus sur le premier et se retrouve huitième, bien loin de ses objectifs initiaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Britannique Geraint Thomas dans le peloton du tour de France lors de la 12e étape à l\'Alpe d\'Huez, le 19 juillet 2018.
Le Britannique Geraint Thomas dans le peloton du tour de France lors de la 12e étape à l'Alpe d'Huez, le 19 juillet 2018. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)