Cet article date de plus de neuf ans.

Tour de France : le parcours de la 100e édition

La chaussure dans les cale-pieds. Le Tour de France s'élance ce samedi 29 juin. Un Tour particulier puisque la Grande Boucle fête cette année sa 100e édition. Pour l'occasion, les organisateurs ont concocté un parcours exigeant avec son lot de premières. Parmi elles, une visite en Corse, une double montée de l'Alpe d'Huez et une arrivée nocturne sur les Champs-Élysées.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Benoît Tessier Reuters)

La Corse, des cols de légende et un parcours en or. Pour sa centième édition, le Tour de France va – pour une fois – rester 100% français. Pas d'incursion à l'étranger cette année, ce qui n'était pas arrivé depuis 2003 lors de la commémoration d'un autre anniversaire, les 100 ans de l'épreuve. Cela ne va pas empêcher les coureurs de découvrir de nouveaux paysages.

Cette année, dix villes étapes sont inédites. Les trois premières étapes de l'épreuve se déroulent ainsi en Corse. La Corse-du-Sud et la Haute-Corse étaient les deux seuls départements de France métropolitaine à ne pas avoir accueilli le Tour. Le début d'épreuve s'annonce donc très compliqué sur des routes vallonnées. C'est, sans doute, le début de Tour le plus difficile depuis 1992 où le peloton avait commencé par les Pyrénées.

Parmi les grands moments attendus, la quatrième étape avec un contre-la-montre par équipe le long de la Promenade des Anglais, puis deux contre-la-montre individuels avec le Mont-Saint-Michel en toile de fond pour le premier et le lac de Serre-Ponçon pour le second.

Double montée de l'Alpe d'Huez

La montagne s'annonce belle et spectaculaire cette année. Les Pyrénées feront office d'hors-d'œuvre de luxe avec l'ascension du Col de Pailhères avant une arrivée à Ax 3 domaines lors de la huitième étape. Le lendemain, les coureurs attaqueront cinq cols entre Saint-Girons et Bagnères-de-Bigorre. Cette étape pourrait toutefois être modifée en raison des intempéries qui ont touché la région ces derniers jours.

Mais cette année, c'est lors de la dernière semaine de course que la bagarre devrait être la plus impressionnante. Il y a d'abord l'arrivée en haut du Mont Ventoux le 14 juillet, au terme de 242,5 km de course. C'est la plus longue étape du Tour. Il y aura ensuite les Alpes, avec comme cerise sur le gâteau, la double ascension de l'Alpe d'Huez lors de la 18 étape. Les coureurs remonteront ensuite vers Paris pour terminer ce 100e Tour en début de nuit sur les Champs-Élysées.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tour de France 2023

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.