Cet article date de plus de huit ans.

Tour de France : Christopher Froome anticipe les soupçons de dopage et demande à être "respecté"

Le coureur britannique s'est exprimé lors d'une conférence de presse après sa fulgurante victoire de la dixième étape du Tour de France. 

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le coureur Chris Froome sur le podium après sa victoire écrasante sur la dixième étape du Tour de France, le 14 juillet 2015. (YORICK JANSENS / BELGA MAG)

"Il faut me respecter, j'ai travaillé dur pour être là où je suis." Après sa fulgurante victoire dans la montée de La Pierre Saint-Martin (Pyrénées-Atlantiques), lors de la dixième étape du Tour de France, mardi 14 juillet, Chris Froome a tenu une conférence de presse pour désamorcer les éventuels soupçons de dopage.

Le Britannique s'est dit "fier d'être arrivé à ce niveau en étant propre". Lors de l'étape, il a distancé de plus d'une minute le Colombien Nairo Quintana (Movistar), arrivé deuxième. 

Lance Armstrong s'interroge

Plusieurs analystes se sont étonnés d'une telle performance, comme l'ancien cycliste Lance Armstrong, déchu de tous ses titres obtenus depuis 1998 pour cause de dopage. "Clairement, Froome, Porte (et l'équipe) Sky sont très forts. Trop forts pour être propres ? Ne me demandez pas, je n'ai pas d'indice", a-t-il écrit sur Twitter.

 "J'ai essayé de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour être le porte-parole d'un cyclisme propre", a de son côté expliqué Chris Froome devant les journalistes. 

 "J'ai parlé avec Commission d'enquête sur le dopage des années passées (CIRC), j'ai fait des suggestions pour qu'on ait des contrôles la nuit. Je me suis exprimé aussi quand on n'a pas eu à Tenerife le nombre de contrôles qui me paraissait suffisant pour les favoris du Tour de France, a énuméré le maillot jaune du Tour. Je ne vois pas ce que je pourrais faire de plus."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.