Tour de France : Cavendish s'impose au sprint à Marseille, Gerrans toujours en jaune

Promise aux sprinteurs, cette cinquième étape entre Cagnes-sur-Mer et Marseille a été remportée mercredi par le spécialiste du genre Mark Cavendish, de l'équipe Omega Pharma-Quick Step. L'Australien Simon Gerrans (Orica Greenedge) conserve le maillot jaune.

(Jean-Paul Pelissier Reuters)

Mark Cavendish a fait honneur a sa réputation mercredi sur les routes du tour de France. Au terme de 228,5 kilomètres entre Cagnes-sur-Mer et Marseille, le coureur de l'équipe Omega Pharma-Quick Step, spécialiste des arrivées au sprint, a été le plus rapide du peloton pour emporter la 5ème étape.

Il décroche ainsi sa vingt-quatrième victoire sur le Tour de France, sa première cette année. Le Britannique a devancé de peu le Norvégien Edvald Boasson Hagen (Sky) et le slovaque Peter Sagan (Cannondale).

Après cinq jours de course, l'Australien Simon Gerrans (Orica Greenedge) conserve son maillot jaune de leader. Peter Sagan reste le porteur son maillot vert et le Français Pierre Roland (Europcar), pris dans une chute massive à une quinzaine de kilomètres de l'arrivée, son maillot à pois de meilleur grimpeur.

Plus de 200 km d'échappée pour rien

Un groupe d'échappés a bien tenté d'animer la course, sans succès. Partis dès le premier kilomètre, les six attaquants du jour ont compté près de treize minutes d'avance sur le reste des coureurs. Ils ont finalement été rattrapé par le peloton, mené par les équipes de sprinteurs, dans les dix derniers kilomètres de l'étape.

Trois français ont fait partie des animateurs du jour : Kévin Reza (Europcar), Romain Sicard (Euskaltel-Euskadi) et Anthony Delaplace (Sojasun). 

Vous pouvez revivre cette cinquième étape dans l'article de notre journaliste Baptiste Schweitzer, présent sur la Grande Boucle depuis le départ de l'épreuve en Corse et jusqu'à l'arrivée sur les Champs-Elysées.