Cet article date de plus de huit ans.

Tour de France, 16e étape : victoire de Rui Costa à Gap, Froome reste en jaune

Le Portugais Rui Costa s'est imposé en solitaire à Gap, à l'issue des 168 kilomètres de la 16e étape. Le coureur de 26 ans, membre de l'équipe Movistar, a attaqué à 17 kilomètres de l'arrivée et n'a plus été rejoint. Loin derrière, les principaux favoris se sont testés entre eux. Le Britannique Chris Froome conserve le maillot jaune.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Éric Gaillard Reuters)

Longtemps, cette 16e étape du Tour, entre Vaison-la-Romaine et Gap, est restée indécise. Très vite, un groupe de 26 coureurs, emmenés notamment par Thomas Voeckler, a pris la poudre d'escampette, reléguant le peloton à plus de dix minutes.

> Revivez la 16e étape entre Vaison-la-Romaine et Gap

Mais, à moins de 20 kilomètres de l'arrivée, après de multiples attaques dans le col de Manse, le Portugais Rui Costa, 26 ans et vainqueur cette année du Tour de Suisse, a trouvé la faille et a planté une banderille fatale. Il n'allait plus être rejoint, empochant sa deuxième victoire sur le Tour, deux ans après la première, à Super-Besse.

Derrière, quatre de ses compagnons d'échappée - Andreas Klöden, Jérôme Coppel, Arnold Jeannesson et Christophe Riblon - ont tout tenté pour revenir, sans succès. Aucun Français ne s'est encore imposé lors de cette édition 2013 du Tour de France.

Contador, le feu dans les jambes

Au sein du peloton, pas grand-chose à signaler jusqu'à l'entame de l'ascension du col de Manse. Là, Alberto Contador avait visiblement envie de tester le maillot jaune, Chris Froome. Seuls huit hommes ont résisté : le coéquipier de Froome, Richie Porte, ainsi que les coureurs du Top 10 de ce Tour comme Valverde, Quintana ou Rodriguez.

L'Espagnol a placé trois attaques successives, sans jamais réussir à décramponner le Britannique. Même dans la descente finale, les deux hommes ont été inséparables, tombant ensemble dans un virage. Une chute sans conéquence.

Cette 16e étape, même si elle n'a pas produit de bouleversements en tête du classement général, préfigure certainement l'ambiance des prochains jours. Les rivaux de Froome, très loin au classement, comptent apparemment lui mener la vie dure dans les Alpes. Et cela commence dès mercredi, avec un contre-la-montre très escarpé autour du lac de Serre-Ponçon.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tour de France 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.