Haute-Savoie : le conducteur du quad qui a blessé un cycliste lors de "l'Etape du Tour" au Grand-Bornand, reste en prison

Le procès de cet homme de 60 ans a été renvoyé au 1er août prochain.

Un homme avait forcé plusieurs barrages de gendarmerie et renversé un cycliste lors de l’arrivée de \"l’Etape du Tour\" au Grand-Bornand.
Un homme avait forcé plusieurs barrages de gendarmerie et renversé un cycliste lors de l’arrivée de "l’Etape du Tour" au Grand-Bornand. (GOOGLE MAPS)

L'homme qui avait forcé dimanche dernier plusieurs barrages de gendarmerie et renversé un cycliste lors de l’arrivée de "l’Etape du Tour" au Grand-Bornand (Haute-Savoie), reste en prison jusqu'à son procès, le 1er août, rapporte mercredi 11 juillet France Bleu Pays de Savoie.

Le tribunal correctionnel d’Annecy qui devait juger ce mercredi le conducteur du quad dans le cadre d’une procédure de comparution immédiate, a reporté l’étude du dossier au 1er août prochain.

Atteint du syndrome de bipolarité

L’avocate de cet homme de 60 ans, résidant à Charvonnex (Haute-Savoie), a demandé et obtenu une nouvelle expertise psychologique de son client. Il est notamment poursuivi pour refus d'obtempérer aggravé par mise en danger d'autrui, de blessures involontaires aggravées et de rébellion.

Dimanche dernier, cet homme qui souffre de bipolarité, avait forcé plusieurs barrages de gendarmerie lors de "l’Etape du Tour", une épreuve amateur. Pris en chasse sur plus de 10 km par les forces de l’ordre, il a dangereusement zigzagué entre les cyclistes. Juste avant la ligne d’arrivée au Grand-Bornand, il a percuté un des participants (la victime a été blessé au poignet) et a semé un vent de panique parmi les nombreux spectateurs.