Tony Trabert, vainqueur de cinq Grands Chelems, est mort

L'ancien grand champion américain de tennis Tony Trabert, lauréat de cinq tournois du Grand Chelem dans les années 1950, est mort mercredi à l'âge de 90 ans, a annoncé jeudi le Hall of Fame international.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (INTERCONTINENTALE)

Il était l'un des meilleurs joueurs de tennis en son temps et l'un de ses plus fidèles promoteurs dans les années 50. Ce mercredi, l'Américain Tony Trabert s'est éteint à l'âge de 90 ans a annoncé le Hall of Fame international. A son actif une des meilleures saisons de l'histoire de la balle jaune en 1955, lorsqu'il remporta pas moins de 18 tournois dont trois Majeurs sur quatre: Roland Garros, qu'il avait déjà décroché l'année précédente, Wimbledon, et l'US Open (alors appelé US National Championships) où il s'était imposé une première fois en 1953.

Au cours de cette saison, il avait gagné 106 matches, dont 38 d'affilée, et n'en avait perdu que 7. Et il a fallu un grand Ken Rosewall en demi-finale de l'Open d'Australie, pour le priver de cette dernière levée.

Trabert, plus qu'un champion

Il fait partie du club fermé des sept joueurs à avoir remporté trois titres majeurs en une seule saison. Seuls Don Budge (1938), Rod Laver (1962, 1969), Mats Wilander (1988), Roger Federer (2004, 2006, 2007), Rafael Nadal (2010) et Novak Djokovic (2011, 2015) y sont parvenus. Trabert, qui a été président du Hall of Fame de 2001 à 2011 et fut consultant pendant 30 ans à la télévision américaine, s'était aussi reconverti entraîneur. Capitaine de l'équipe américaine de Coupe Davis de 1976 à 1980, il a notamment guidé John McEnroe aux titres en 1978 et 1979.

"Il ne s'est pas contenté de nous montrer comment être un grand champion. Il a également été un modèle d'entraîneur, un leader juste et efficace, quelqu'un qui a été un formidable ambassadeur du tennis. C'était un bon ami pour moi et pour beaucoup d'autres et il nous manquera beaucoup", lui a rendu hommage le président du Hall of Fame, Stan Smith.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.