WTA 1000 de Rome : Serena Williams déjà éliminée, Osaka, Garcia et Mladenovic au tapis, Halep contrainte d'abandonner... Ce qu'il faut retenir de la troisième journée

Si Ashleigh Barty n'a été que peu inquiétée, c'est en revanche terminé pour Serena Williams, Naomi Osaka, Caroline Garcia et Kristina Mladenovic, éliminées au deuxième tour mercredi. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Caroline Garcia lors de son premier tour à Rome, mardi 11 mai 2021. (ROB PRANGE / SPAIN DPPI / AFP)

Pour cette troisième journée sur les courts du WTA 1000 de Rome, Ashleigh Barty s'est facilement qualifiée pour le tour suivant mercredi 12 mai. C'est en revanche terminé pour les Françaises Caroline Garcia et Kristina Mladenovic, ainsi que Naomi Osaka. Il n'y a donc plus aucune Bleue à Rome.

Garcia s'arrête au deuxième tour

Après une belle victoire mardi contre l'Italienne Elisabetta Cocciaretto, la Française a été éliminée au deuxième tour du tournoi romain (6-4, 6-4). Garcia a en effet buté sur Veronika Kudermetova, 28e mondiale. Plus agressive, la Russe a débordé la Française notamment grâce à son service puissant et ses sept aces. 

C'est fini aussi pour Mladenovic !

Il ne reste plus aucune Tricolore en lice à Rome. Malgré une bonne entame de match et après avoir mené 5-3 dans la première manche, la Française Kristina Mladenovic s'est elle aussi fait éliminer dès le deuxième tour par son ancienne partenaire de double et 25e joueuse mondiale Petra Martic (7-5, 6-3). La Croate affrontera au troisième tour Serena Williams ou Nadia Podoroska.

Ashleigh Barty sans souci

La belle saison d'Ashleigh Barty sur terre battue se poursuit. La numéro 1 mondiale a toutefois été un peu bousculée par la Kazakhstanaise Yaroslava Shvedova (665e mondiale) en début de rencontre. Mais l'inquiétude n'a guère duré et l'Australienne s'est imposée 6-4, 6-1, en moins d'une heure et demie. Elle rencontrera en huitièmes de finale Veronika Kudermetova, tombeuse de Caroline Garcia. 

Naomi Osaka déjà sortie

La Japonaise n'y arrive toujours pas sur terre battue. La numéro 2 mondiale Naomi Osaka a été éliminée dès le deuxième tour du Masters de Rome, comme à Madrid. L'Américaine Jessica Pegula s'est en effet imposée 7-6 (7-2), 6-2. Une jolie performance pour l'Américaine (31e mondiale) qui traduit l'inconfort de la Japonaise sur terre.

L'ancienne numéro 1 mondiale n'a sauvé qu'une seule des cinq balles de break obtenues par sa rivale, alors que Pegula en a sauvées sept sur neuf. Jessica Pegula a d'ailleurs remporté sa cinquième victoire en carrière sur une joueuse du top 10. 

Cori Gauff fait le yo-yo

Cori Gauff s'est imposée face à la Grecque Maria Sakkari (19e mondiale) au terme d'un match très irrégulier (6-1,1-6, 6-1). Les deux joueuses ont en effet échangé des politesses tout au long de ce match, enchainant à tour de rôle de très bons coups et des fautes grossières. 

Serena Williams quitte déjà le tournoi

Serena Williams, triple vainqueur du tournoi de Rome, est déjà dehors au bout de seulement deux tours ! Incapable d'éléver son niveau de jeu quand il le fallait, l'Américaine n’a pas tenu le rythme face à la 44e mondiale, l'Argentine Nadia Podoroska, et s’incline en deux sets 7-6, 7-5.

L’ancienne numéro un mondiale, actuellement 8e, rate l'occasion de remporter un nouveau titre, elle qui n’a plus connu le goût de la victoire finale depuis janvier 2020 et un succès sur l’ASB Classic.

Nadia Podoroska signe une de ses plus belles victoires en carrière, sa troisième face à une top 10 mondiale, et découvrira à 24 ans ses premiers huitièmes de finale en WTA 1000. Elle sera opposée à la Croate Petra Martic, tombeuse de la Française Kristina Mladenovic plus tôt dans la journée.

Swiatek ne tremble pas, Kenin déçoit de nouveau 

Opposée à l'Américaine Madison Keys, Iga Swiatek, actuelle 15e mondiale, a fait le boulot en deux sets. Si le premier fut disputé, ce ne fut pas le cas du deuxième où la Polonaise a largement dominé les débats (7-5, 6-1). 

Le constat est bien différent pour Sofia Kenin qui enchaîne les déconvenues et sort pour la sixième fois consécutive avant les huitièmes de finale. Des performances inquiétantes pour la numéro 5 mondiale. L’Américaine, qui avait récemment annoncé se séparer de son père comme entraîneur, inquiète surtout dans la manière puisqu'elle n'a une nouvelle fois pas existé face à une adversaire pourtant moins bien placée. C’est Barbora Krejcikova, 40e mondiale, qui en a donc profité pour décrocher sa plus belle victoire en carrière (6-1, 6-4).

Halep, touchée au mollet, abandonne 

Il a suffi de 29 minutes à Simona Halep pour s’adjuger le premier set dans son duel face à Angelique Kerber. Dominatrice, la Roumaine n'a pourtant pas pu finir la rencontre. Alors que le score était de 3-3 dans le deuxième set, Halep s'est blessee au mollet sur un geste anodin.

Très grimaçante, la numéro 3 mondiale a d'abord essayé de rejouer avant de se diriger vers le bord de touche avec l'aide de sa médecin. Après quelques minutes, rien n'a changé et Halep souffrait toujours autant. L'abandon, inévitable, a donc été synonyme de victoire pour Kerber qu'on retrouvera en huitième de finale face à Jelena Ostapenko.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers WTA

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.