Wimbledon 2023 : "Je n'ai jamais joué contre un joueur comme lui", affirme Novak Djokovic à propos de Carlos Alcaraz

Le Serbe s'est montré admiratif envers l'Espagnol, qui l'a battu en cinq sets au terme d'une finale à rallonge, dimanche à Londres.
Article rédigé par franceinfo: sport avec AFP
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 2 min
L'accolade entre Carlos Alcaraz et Novak Djokovic après la victoire de l'Espagnol en finale de Wimbledon, le 16 juillet 2023. (SEBASTIEN BOZON / AFP)

Son règne s'est arrêté. Vainqueur des quatre précédentes éditions de Wimbledon disputées, Novak Djokovic a trébuché contre Carlos Alcaraz, dimanche 16 juillet, en finale. L'Espagnol de 20 ans l'a emporté en cinq sets (1-6, 7-6 [8-6], 6-1, 3-6, 6-4), au terme d'une finale très spectaculaire. A 36 ans, Novak Djokovic a encaissé sa première défaite sur le gazon londonien depuis 2017 et n'a pas réussi à égaler Roger Federer, vainqueur à huit reprises du tournoi. En conférence de presse, il est revenu sur cette déception et a loué le jeu de son adversaire du jour.

Quel est votre sentiment après cette finale perdue ?

Novak Djokovic : J'ai gagné des finales épiques que j'étais à deux doigts de perdre. Alors quelque part, c'est peut-être juste de perdre un match comme celui-là pour moi. Même si ça fait mal, car ce n'est jamais facile de perdre un match serré. C'est tout à l'honneur de Carlos. Il a fait preuve d'un sang-froid incroyable dans les moments importants. Pour quelqu'un de son âge, gérer la nervosité comme ça, jouer un tennis offensif, et conclure le match comme il l'a fait... 

"Au cours des douze derniers mois, beaucoup ont dit que son jeu était composé d'éléments de Roger (Federer), Rafa (Nadal) et moi-même. Je suis d'accord et je pense qu'il possède le meilleur des trois."

Novak Djokovic, finaliste de Wimbledon

conférence de presse

Que vous inspire Carlos Alcaraz ? Est-il l'adversaire le plus redoutable que vous ayez affronté ?

Pour être honnête, je n'ai jamais joué contre un joueur comme lui. Carlos est un joueur très complet. Il a des capacités d'adaptation étonnantes qui, je pense, sont la clé de la longévité et d'une carrière réussie sur toutes les surfaces.

Sommes-nous aux débuts d'une grande rivalité entre vous deux, malgré la grande différence d'âge ?

Je l'espère pour moi (sourire) ! Il va être sur le circuit pendant un certain temps, moi, je ne sais pas combien de temps je serai là. Mais bon, nous n'avons joué que trois matchs, tous très serrés. Deux d'entre eux ont déjà eu lieu cette année, dans les derniers tours des tournois du Grand Chelem. J'espère que nous nous affronterons à l'US Open. C'est une bonne chose pour le sport que les numéros un et deux mondiaux s'affrontent dans un match de cinq heures en cinq sets. Il n'y a pas mieux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.