Cet article date de plus d'un an.

Wimbledon 2022 : la numéro deux mondiale, Ons Jabeur, se qualifie pour sa première demi-finale en Grand Chelem

La joueuse tunisienne est venue à bout de la Tchèque Marie Bouzkova (66e mondiale) en trois sets (3-6, 6-1, 6-1), mardi.

Article rédigé par franceinfo: sport - Tom Nouvian
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
La numéro 2 mondiale Ons Jabeur après sa victoire en quarts de finale à Wimbledon, le 5 juillet 2022. (SEBASTIEN BOZON / AFP)

Favorite depuis l'élimination d'Iga Swiatek, Ons Jabeur a tenu son rang. En quart de finale du tournoi de Wimbledon, mardi 5 juillet, la Tunisienne s'est imposée en trois sets contre Marie Bouzkova, 66e au classement WTA, au terme d'une partie disputée (3-6, 6-1, 6-1).

C'est d'ailleurs la Tchèque qui a fait la loi dans le premier set. Particulièrement tenace en défense, elle a fini par écoeurer Jabeur, qui a multiplié les fautes directes (13) aux moments décisifs. La numéro 2 mondiale a même laissé transparaître des signes d'agacement. Après un énième coup droit envoyé hors des lignes, la native de Ksar Hellal dans le Sahel Tunisien, a renvoyé d'un coup de pied une balle dans les gradins, sans pour autant écopé du moindre avertissement.

Bouzkova a donc profité de la nervosité de son advesaire pour lui prendre ses deux derniers jeux de service et s'octroyer la première manche. Pour Jabeur, les doutes auraient pu s'installer avec la perte de son premier set à Londres. Mais c'était sans compter sur la capacité à réagir de la Tunisienne.

Jabeur renverse la vapeur

Dans la deuxième manche, la tête de série numéro 3 a donc ajusté son jeu pour retrouver des couleurs. Elle a notamment trouvé la bonne formule en multipliant les amortis pour faire courir son adversaire qui n'arrivait plus à tenir la cadence. Jabeur a pu compter sur une première balle plus efficace (de 56% de réussite à 64% puis 65% dans les deux derniers sets). Elle a ensuite déroulé et facilement empoché les deux dernières manches, validant ainsi son ticket, après 1h50 de jeu, pour sa toute première demi-finale en Grand Chelem.

Avant de rêver d'un éventuelle finale à Wimledon, elle retrouvera l'Allemande Tatjana Maria, tombeuse de sa compatriote Jule Niemeier (4-6, 6-2, 7-5) quelques heures plus tôt. Classée au 103e rang mondial, l'Allemande de 34 ans n'avait encore jamais dépassé le troisième tour d'un Grand Chelem. Elle aura fort à faire face à une Ons Jabeur qui sera plus que jamais favorite.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.