Cet article date de plus de trois ans.

Wimbledon 2018 : Anderson élimine Federer au bout du cinquième set !

Quelle sensation ! Kevin Anderson, 8e mondial, a éliminé Roger Federer en quart de finale de Wimbledon (2-6, 6-7, 7-5, 6-4, 13-11) ! Le Sud-Africain a renversé une partie mal embarquée puisqu'il était mené deux sets zéro. Il a remporté les deux suivants avant d'emmener le Suisse au cinquième set, qu'il a remporté au bout du suspense. Anderson défiera pour une place en finale Isner ou Raonic, qui vont s'affronter.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 3 min.

Qui aurait pu le croire à la fin du deuxième set, alors qu'il était mené deux manches à zéro par le grandissime favori du tournoi ? Peut-être lui uniquement. Mais il a bien fait. Kevin Anderson a renversé un Roger Federer d'abord étincelant puis bousculé et enfin débordé pour s'offrir sa première demi-finale à Wimbledon (2-6, 6-7, 7-5, 6-4, 13-11).

Mais l'affaire était très mal embarquée. Dans le premier set, le Sud-Africain est d'abord débordé par les frappes de la tête de série n°1. Le Suisse remporte aisément la première manche 6-2. Profitant des approximations d'Anderson, Federer pilonne au service pour se simplifier le début de match.

Premier set perdu depuis 2016 pour Federer

Le deuxième set est une autre paire de manches. Mené 3-0, le Suisse recolle finalement au score pour s'imposer au tie-break (7-6). Anderson a-t-il laissé passer sa chance ? Loin de là. C'est même à partir de la perte du deuxième set que le finaliste de l'US Open 2017 va se rebiffer.

Le Sud-Africain devient plus agressif et bouscule de plus en plus le Suisse. Avant le mini séisme. Roger Federer perd un set à Wimbledon après 34 manches de suite remportées ! 

Après avoir sauvé une balle de match à 5-4 sur son service, Anderson réussit l'exploit de prendre un set au Maître à Londres (7-5). La dernière fois que l'homme aux 20 titres majeurs a lâché un set sur le gazon du All England Club, c'était en 2016 face à Milos Raonic. Et il ne va pas s'arrêter là.

Federer bousculé puis débordé 

Dans le quatrième set, le Suisse a du mal à se reprendre. Anderson a pris confiance et obtient même une balle de match à 5-4 après avoir breaké le Suisse. Il la rate mais convertit finalement sa domination en empochant le quatrième set à la stupeur générale (6-4). Avec 86% de première balle et 7 aces, Anderson étouffe le Suisse, qui accuse le coup.

Très serré, le début du cinquième set est le symbole d'un match désormais parfaitement équilibré. Face à un Federer sous pression, Anderson tente sans parvenir à breaker. Federer est sauvé par sa première balle, toujours aussi efficace.
 

Un des plus beaux come-back à Londres ?

C'est à 4-3 Federer que le match se tend réellement. Anderson écarte une balle de break et remporte finalement son jeu de service pour égaliser. Federer continue à remporter aisément ses mises en jeu, mais Anderson lui résiste. 

A 6-6, plus de tie-break - cinquième set oblige - Federer semble enfin retrouver de la fraîcheur, au contraire d'Anderson, qui baisse en intensité. Le Suisse est plus offensif et oblige Anderson à défendre sur chaque coup. 

Les jeux deviennent de moins en moins disputés, et les échanges s'écourtent. Qui va craquer ? Imprévisible, Anderson breake le Suisse à 12-11. Federer remporte le premier point du jeu suivant mais craque finalement. Anderson est en demi-finale à Wimbledon pour la première fois de sa carrière, sa deuxième en carrière après sa finale perdue à l'US Open 2017.

Pour Federer, l'échec est cuisant. C'est la première fois depuis la demi-finale 2016 qu'il disputait cinq sets à Wimbledon. Et il faut remonter à 2009 pour retrouver trace d'un cinquième set qui se dispute au delà des six jeux pour lui (16-14 face à Andy Roddick). Il laisse désormais le champ libre à Nadal pour remporter un 18e Grand Chelem et revenir à deux unités de lui.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Wimbledon

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.