Cet article date de plus d'un an.

US Open : Benoît Paire affirme avoir été testé négatif à la Covid-19 il y a deux jours

Benoît Paire continue de faire parler de lui. Après avoir été exclu de l'US Open à cause d'un test positif à la Covid-19, le Français a affirmé mercredi sur son compte instagram qu'un nouveau test passé ce lundi s'était révélé négatif.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Benoît Paire à la Coupe Davis 2019 (OSCAR DEL POZO / AFP)

Positif, pas positif ou 'faux positif' ? Bref, Benoît Paire n'en finit plus d'alimenter la polémique autour de lui après avoir été exclu de l'US Open suite à un test positif à la Covid-19. Or, si ce dernier avait été passé la semaine dernière, et les résultats avaient été rendus publics ce samedi, le Français a annoncé ce mercredi, à travers un live instagram, qu'il était finalement négatif au nouveau coronavirus, après un autre test.

Cela fait donc suite, cette fois-ci, à un nouveau test passé ce lundi. "Je me sens très bien, je n'ai pas eu de symptôme, je n'ai jamais rien donc tout va très bien" a-t-il également ajouté, ne manquant pas une nouvelle occasion d'exprimer, à sa façon, son incompréhension suite à son expulsion du Grand Chelem américain. Le 23e au classement ATP avait déjà attaqué directement les organisateurs du tournoi new yorkais, évoquant une "fausse bulle" autour de Flushing Meadows. "J'hésite à raconter ce qu'il se passe réellement dans cette FAKE BUBBLE", avait même lancé Benoît Paire sur son compte Instagram, en stories ce mardi.

Rapidement, et sans surprise, la Fédération américaine de tennis a réagi en démentant formellement. "Il a été clairement indiqué que le joueur ayant contracté le virus ne respectait pas les protocoles de santé approuvés par l'Etat de New York", avait-t-elle ainsi répliqué sèchement. Avec ce nouveau test, cette fois-ci négatif à la Covid-19, quelle va être la réponse de l'USTA, l'organisatrice du tournoi ?

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers US Open de tennis 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.