Cet article date de plus d'un an.

US Open : Après son exploit face à Pliskova, Caroline Garcia chute face à Jennifer Brady au 3e tour de l'US Open

Deux jours après un exploit majuscule face à Karolina Pliskova, tête de série N.1 et 3e au classement WTA, Carolina Garcia s’est logiquement inclinée face à l’Américaine Jennifer Brady, tête de série N.28, (6-3, 6-3). La Lyonnaise n'atteindra pas la deuxième semaine du Grand Chelem New-Yorkais pour la première fois de sa carrière.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (MATTHEW STOCKMAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Un exploit et puis s’en va, Caroline Garcia quitte le tableau féminin de l’US Open sur une défaite qui lui laissera à coup sûr des regrets. La lyonnaise n’a servi que 67 % de premières balles, pour près de 70 % de points remportées derrière sa première. Trop peu pour remporter un match de ce niveau. En plus, la 50e joueuse mondiale a commis 20 fautes directes, contre seulement 9 pour la métronome américaine Brady. 

Et pour cause, repoussée très loin derrière sa ligne de fond de court, Garcia a subi les assauts de son adversaire, capable d’accélérer le jeu avec un coup droit plus qu’efficace. Puissante et régulière, Jennifer Brady a parfaitement fait déjouer la Française qui avait tant séduit par son jeu offensif au tour précédent face à Karolina Pliskova. 

Le syndrome des occasions manquées 

Si Caroline Garcia peut avoir des regrets, c’est également parce qu’elle a laissé s’envoler plusieurs occasions de revenir dans la partie. À 4-2 dans la première manche, alors que Brady venait de prendre le service de Garcia, la Lyonnaise se procure deux balles de débreak. Hélas, l’Américaine serrait le jeu pour remporter 4 points de suite et écarter l’opportunité de revenir pour la Française. 

Pire encore, alors que la tête de série numéro 28 servait pour le gain de la rencontre, Garcia se procurait 3 nouvelles balles de débreak. Elles seront toutes écartées par une Jennifer Brady dominante qui remportait le set (6-3) et prenait un avantage psychologique décisif. Pour preuve, elle breakait la Française dès le jeu suivant, pour faire la course en tête dans la deuxième manche. "Sur certaines frappes où j'aurais pu m'engager, il y a eu un peu de retenue et j'ai fait des fautes qui ont coûté cher. Ca fait un score assez sec au final", a-t-elle regretté. "Je sors de ce tournoi déçue parce que j'avais envie d'aller plus loin, je pense que je n'ai pas fait tout ce que je pouvais dans ce match. Mais il y a plein de choses positives. A moi de continuer à travailler et de m'appuyer sur ça pour les prochains tournois".

L’US Open ne réussit décidément pas à Caroline Garcia. La Française n’y a jamais atteint la deuxième semaine, chose qu’elle a réussi pour les 3 autres tournois du Grand Chelem. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers US Open de tennis 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.