Covid-19 : Simona Halep renonce à l'US Open

Vainqueur du tournoi de Prague dimanche, la Roumaine Simona Halep a indiqué qu'elle ne participera pas à l'US Open (du 31 août - 13 septembre). Demi-finaliste de l'édition 2015 du Grand chelem américain, l'actuelle N.2 mondiale a indiqué avoir pris sa décision en raison des "circonstances exceptionnelles que nous vivons".
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (ROB PRANGE / SPAINDPPI)

Peu après avoir soulevé le 21e trophée de sa carrière dans la capitale tchèque, Simona Halep expliquait qu'elle souhaitait avant tout profiter de l'instant avant de penser à l'US Open. Sa décision n'a finalement pas trop tardé. Halep qui est devenue à 28 ans la cinquième joueuse en activité la plus titrée après Serena et Venus Williams, Kim Clijsters et Petra Kvitova, préfère rester sur le Vieux continent.

"Après avoir pesé le pour et le contre et avec les circonstances exceptionnelles dans lesquelles nous vivons, j'ai décidé de ne pas voyager à New York pour jouer l'US Open", a indiqué la championne de Wimbledon 2019 sur son compte Twitter. "J'ai toujours dit que je placerai ma santé au coeur de ma décision et j'ai par conséquent préféré rester et m'entraîner en Europe. Je sais que la fédération américaine et la WTA ont travaillé conjointement pour organiser un événement sûr et je souhaite à tous un tournoi réussi."

La numéro un mondiale Ashleigh Barty, la Néerlandaise Kiki Bertens (N.7) ou encore la Suissesse Belinda Bencic (N.8) ont également renoncé à l'US Open en raison de la pandémie de coronavirus qui touche particulièrement les États-Unis.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers US Open

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.