Tennis : Marin Cilic, 24e mondial, suspendu pour dopage

Le Croate ne pourra participer à aucun tournoi jusqu'au 1er février. Il a été contrôlé positif à un stimulant respiratoire lors d'un match, en mars.

Marin Cilic, le 31 mai 2013, lors d\'un match face à Victor Troicki, à Roland-Garros (Paris).
Marin Cilic, le 31 mai 2013, lors d'un match face à Victor Troicki, à Roland-Garros (Paris). (MIGUEL MEDINA / AFP)

Le joueur croate Marin Cilic a été suspendu pour une durée de neuf mois par la Fédération internationale de tennis (ITF), après avoir été contrôlé positif à des stimulants, a annoncé l'ITF, lundi 16 septembre. Agé de 24 ans, le 24e joueur mondial actuel sera écarté des courts jusqu'au 1er février 2014, grâce à une réduction de sa sanction.

Il a été contrôlé positif, le 1er mai, au nicéthamide, un stimulant respiratoire, lors du tournoi de Munich. La presse de son pays avait déjà annoncé qu'il avait été contrôlé positif à "une utilisation imprudente de glucose". "Monsieur Cilic a ingéré par inadvertance du nicéthamide résultant de la prise de tablette de coramine-glucose, explique l'ITF dans un communiqué. Il n'avait pas l'intention d'améliorer ses performances en agissant ainsi, et en reconnaissant lui-même sa propre faute, il a pu bénéficier d'une réduction de sa sanction."

Un autre joueur suspendu en juillet

Le droitier croate a atteint son meilleur classement en février 2010, en se hissant au 9e rang de l'ATP. Il a gagné neuf tournois lors de sa carrière professionnelle entamée en 2005, dont celui de Zagreb, cette année.

Cette année, le spectre du dopage a également plané sur le Serbe Victor Troïcki, suspendu durant dix-huit mois, en juillet, par l'ITF. Il avait refusé de se soumettre à un contrôle sanguin, lors du tournoi de Monte-Carlo, en avril. Les suspensions récentes ont surtout frappé des joueurs positifs à la cocaïne, comme Richard Gasquet en 2009, et Martina Hingis, en 2007.