"Un écrin extraordinaire" : le court Simonne-Mathieu de Roland-Garros fait l'unanimité chez les joueurs et spectateurs

La nouvelle enceinte de 5 000 places a été inaugurée pour l'édition 2019 du tournoi.

Le court Simonne-Mathieu, situé dans les serres d\'Auteuil.
Le court Simonne-Mathieu, situé dans les serres d'Auteuil. (JEAN-PIERRE BLIMO / FRANCEINFO)

Qu'elles semblent loin les inquiétudes et les contestations, à l'origine du projet. Aujourd'hui, le court Simonne-Mathieu ne semble faire que des heureux. Une semaine après le début de Roland-Garros, la nouvelle enceinte, située dans les serres d'Auteuil, est très appréciée des joueurs et des spectateurs. 

Jean, un habitué du tournoi de tennis parisien depuis près de 40 ans, est conquis. "Il est intéressant ce court, il est beau, il n'y a rien à dire. Ça repose et on a l'impression d'être dans un autre lieu. Ça donne un petit goût plus sympathique, plus vert au tennis. D'ailleurs, quand on est tout en haut, on voit les arbres." 

En jouant dessus, j'ai eu l'impression que c'était un court génial pour les attaquants et puis ça fait beaucoup de bruit.Nicolas Mahutà franceinfo

Marc Maury est le speaker officiel de Roland-Garros. Il passe chaque jour de court en court. Mais le Simonne-Mathieu, il le trouve déjà unique. "C'est un écrin extraordinaire et les joueurs qui se sont entraînés dessus au début ont dit : 'Il est sympa à jouer. Maintenant, amenez le public'. C'est simple, la première journée, il y a eu un exploit, et je pense que ce court va gagner des titres de noblesse en réussissant des coups comme ça." 

Cet exploit, c'est Nicolas Mahut qui l'a réalisé en sortant le demi-finaliste de l'an dernier, Marco Cecchinato. "On sent que c'est un grand court même si les spectateurs sont proches de nous, raconte le joueur français de 37 ans. C'est vraiment agréable, j'ai ressenti beaucoup d'émotions."

Troisième plus grand court du tournoi

Avec ses 5 000 places, le court Simonne-Mathieu est le troisième plus important de Roland-Garros. Il offre surtout une excellente visibilité et une proximité que Cécile, fan de tennis, a beaucoup apprécié. "J'ai bien aimé parce l'on est vraiment proche des joueurs. On est vraiment pris par le match. Habituellement, on allait sur le Suzanne-Lenglen mais on était moins bien placé. Là, ça donne une autre ambiance."

L’architecture du court s’intègre également plutôt bien dans les serres. "Je trouve que le structure métallique est sympa, ça rappelle un peu Eiffel et Paris, estime Mathieu, un spectateur parisien. Ça s'intègre bien dans le cadre. C'est une belle réussite et ça donne envie d'y retourner." 

Le reportage de Jean-Pierre Blimo
--'--
--'--