Cet article date de plus d'onze ans.

Roland-Garros : la rétro bandana d'Arnaud Clément

Article rédigé par Pierre Godon
France Télévisions
Publié Mis à jour

Le joueur français le plus facilement identifiable écume le circuit mondial depuis 15 ans. Pour son dernier passage sur la terre battue parisienne, hommage tout en couleurs, en fleurs et en épis de blé.

Le joueur français le plus facilement identifiable écume le circuit mondial depuis 15 ans. Pour son dernier passage sur la terre battue parisienne, hommage tout en couleurs, en fleurs et en épis de blé.

Contrairement à ce qu'on croit, Arnaud Clément n'a pas chez lui une armoire remplie de bandanas, où il piocherait avant chaque tournoi. (FREDERICK FLORIN / AFP)
Depuis 2008, il alterne entre une demi-douzaine de motifs, parfois unis, parfois avec des fleurs. (BORIS HORVAT / AFP)
Avant, il préférait les grains de blés. Grâce à lui, cet accessoire "qui traînait au fond du placard entre le blouson en jean et les santiags" (L'Express, 2004) est remis au goût du jour. (JEAN-LOUP GAUTREAU / AFP)
Au début de sa carrière, Arnaud Clément avait essayé le combo bandana/cheveux courts/lunettes de ski, et ça ne lui réussissait pas trop. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)
Une coquetterie, ce bandana? Non, Clément explique en porter un "pour éviter les gouttes de transpiration qui coulent". Déjà qu'il est astigmate et hypermétrope... (JAMIE SQUIRE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)
Avec la maturité bandanesque vient la maturité tennistique. Si son plus grand fait d'armes reste sa finale perdue à l'Open d'Australie en 2001 contre Andre Agassi, Arnaud Clément a un riche palmarès, en Coupe Davis et en Grand Chelem en double.  (ANDREJ ISAKOVIC / AFP)
A Roland-Garros, il n'a jamais dépassé les 8e de finale. Normal, ça n'est pas sa surface. Comme il change régulièrement de bandana en cours de match, le public parisien a eu l'occasion de voir toute sa collection. (GLYN KIRK / AFP)
Fatalement, sa compagne de chanteuse Nolwenn Leroy, s'y est mise... (CARL DE SOUZA / AFP)
Arnaud Clément et ses bandanas en ont vécu, des matchs interminables. Avant le célèbre duel de 11h entre Nicolas Mahut et John Isner, il détenait le record du match le plus long lors d'une explication de 6h33 avec Fabrice Santoro, à Roland-Garros en 2004. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)
C'est toujours plus original que le bandeau éponge à la Borg qu'arborent parfois Nadal et Federer. Clément est d'ailleurs connu à l'étranger comme "Bandana Man". (MATTHEW STOCKMAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.