Open d'Australie : Nadal monte en puissance, Monfils et Zverev s'imposent sans trembler... Ce qu'il faut retenir des matchs du jour chez les hommes

L'Espagnol Rafael Nadal a rejoint le troisième tour sans difficulté. La journée a été également radieuse pour Gaël Monfils et Alexander Zverev.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min.
Rafael Nadal célèbre sa victoire au deuxième tour de l'Open d'Australie contre Yannick Hanfmann, le 19 janvier 2022. (FRANK MOLTER / DPA / AFP)

Le deuxième tour sur les courts de l'Open d'Australie a débuté mercredi 19 janvier sans donner lieu à des surprises. Rafael Nadal et Alexander Zverev se sont qualifiés sans aucune difficulté. Chez les Français, si Gaël Monfils a passé le deuxième tour sans trembler, en revanche l'aventure est terminée pour Corentin Moutet.

Rafael Nadal monte en puissance

"Je joue un peu au golf." Tout sourire sur la Rod Laver Arena, Rafael Nadal a tenté de donner une explication à sa longévité. Malgré ses 35 ans, l'Espagnol n'a pas fait son âge en dominant le qualifié allemand Yannick Hanfmann en trois sets et 2h43 (6-2, 6-3, 6-4) pour rejoindre le troisième tour. Il y affrontera le Tricolore Benjamin Bonzi ou le Russe Karen Khachanov.

Si le score paraît expéditif, le contenu l'a été un peu moins. Sorti des qualifications, Hanfmann était plus dans le rythme que le Majorquin, qui, avant son retour victorieux au tournoi ATP 250 de Melbourne, n'avait plus joué en match officiel depuis le mois d'août 2021. "Aujourd'hui, son niveau était bien plus élevé que ce qu'indique son classement", a d'ailleurs admis Nadal au sujet de son adversaire, après la rencontre. Au prochain tour, l'ex-numéro un mondial devra être plus létal sur les balles de break que ce mercredi (seulement 4 convertis sur 16).

Monfils expéditif

Seulement 3h08 de jeu et dix jeux encaissés en deux rencontres : Gaël Monfils déboule au troisième tour en pleine forme. Programmé en session de nuit face au Kazakhstanais Alexander Bublik (37e mondial), le Français a été impérial mercredi. Il a tout de suite pris le dessus sur son adversaire et l'a dominé de bout en bout pour s'imposer en trois petits sets et 1h31 (6-1, 6-0, 6-4). "Je me suis senti super bien : je bougeais vite, j'ai bien servi, j'ai fait quelques trick shots (coups hors norme)... Tout allait !", s'est félicité le joueur de 35 ans.

Le Tricolore n'avait jamais perdu aussi peu de jeux avant de rejoindre le troisième tour d'un tournoi du Grand Chelem. Le numéro un français sera opposé au Chilien Cristian Garin, 19e à l'ATP. En cas de succès, il pourrait raisonnablement envisager un quart de finale puisqu'il pourrait croiser ensuite le Serbe Miomir Kecmanovic (77e mondial) ou l'Italien Lorenzo Sonego (26e). Ce début d'année 2022 est pour l'heure très positif pour Gaël Monfils, déjà vainqueur du tournoi ATP 250 d'Adelaïde au début du mois.

Zverev continue sa route

Le numéro trois mondial n'a pas tergiversé non plus au deuxième tour de l'Open d'Australie. Après avoir écarté son compatriote Daniel Altmaier au premier tour, Alexander Zverev a de nouveau gagné en trois manches face à l'Australien John Millman (89e mondial). L'Allemand n'a eu besoin que d'une heure et 57 minutes pour l'emporter 6-4, 6-4, 6-0.

Au prochain tour, il sera opposé au Moldave Radu Albot, 124e à l'ATP, avant de croiser potentiellement avec Denis Shapovalov ou Reilly Opelka en huitièmes de finale. Des adversaires à sa portée jusqu'aux quarts de finale où il pourrait affronter Rafael Nadal.

Cruelle défaite pour Moutet

Une ambiance de feu sur le petit court numéro 8, un bras de fer intense et serré et finalement une cruelle défaite pour Corentin Moutet. Le 100e mondial s'est incliné en cinq sets et au super tie-break en 4h46 de jeu face à l'Américain Sebastian Korda (3-6, 6-4, 6-7 [2-7], 7-5, 7-6 [10-6]).

Le gaucher français est pourtant passé à deux points de sa première qualification au troisième tour de l'Open d'Australie auquel il participait pour la quatrième fois. Mais à 5-4, 30-30, dans le quatrième set, Moutet n'a pas réussi à conclure la partie. Il a ensuite effacé deux balles de match dans la manche décisive pour emmener Korda au super tie-break mais le 43e joueur mondial en est sorti vainqueur. Il affrontera au prochain tour à Pablo Carreno-Busta.

Opposé au joueur en forme du moment, le Néerlandais Tallon Griekspoor et ses 29 victoires de suite depuis l'US Open, Pablo Carreno-Busta s'est qualifié au troisième tour au terme d'un combat en cinq sets (6-3, 6-7 [6-8], 7-6 [7-3], 3-6, 6-4) en 4h14. Il a également fait le show en remportant un point fabuleux au cœur de la troisième manche en passant de l'autre côté du filet, sur balle de break qui plus est. Du tennis plaisir !

Les outsiders s'en sortent

Tête de série n°14, Denis Shapovalov a dû s'employer pour battre le Sud-Coréen Soonwoo Kwon (54e au classement ATP). Mené deux manches à une au terme de trois jeux décisif, le jeune Canadien s'en est sorti en cinq sets (7-6 [8-6], 6-7 [3-7], 6-7 [6-8], 7-5, 6-2). Autre membre prometteur de la nouvelle génération, Carlos Alcaraz (tête de série n°31) a, lui, maîtrisé son sujet (6-2, 6-1, 7-5) face au Serbe Dusan Lajovic. 

Au prochain tour, l'Espagnol de 18 ans aura fort à faire face à la tête de série numéro 7, Matteo Berrettini. Comme lors du premier tour, l'Italien a laissé échapper un set, avant de l'emporter face à Stefan Kozlov (6-1, 4-6, 6-4, 6-1).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rafael Nadal

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.