Portrait : Billie Jean King, l'icône féministe du tennis

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Portrait : Billie Jean King, l'icône féministe du tennis
FRANCE 2
Article rédigé par
E.Cornet, J-M.Lequertier, S.Auvray, P.Crapoulet, M.Strelkoff, L.Dulois - France 2
France Télévisions

La rubrique des "Battantes" du 13 Heures relate des portraits de femmes qui ont compté dans l'histoire, mais dont on parle peu. Dimanche 10 octobre, la rédaction fait un gros plan sur Billie Jean King, une star du tennis qui a tout remporté dans les années 60 et 70. Mais si elle a tant marqué l'histoire de son sport, c'est aussi et surtout par son engagement à obtenir l'égalité de la rémunération entre les hommes et les femmes.

Au royaume de la petite balle jaune, Billie Jean King est une légende vivante et pas seulement grâce à son immense palmarès. Car ses plus grandes victoires, ce n'est pas sur le court qu'elle les a obtenus. Elle est aussi une figure de la lutte pour l'égalité homme/femme. Avec 129 tournois portés en simple dans les années 60 et 70, elle a gagné 12 titres majeurs, dont six fois Wimbledon, c'est la joueuse de tous les records.

La création de la double VTA, l'actuel circuit féminin professionnel

Il fallait ça pour se faire entendre, car Billie Jean King a des choses à dire. À l'époque, les primes octroyées aux femmes sont en moyenne huit fois inférieures à celles des hommes. La Française Françoise Dürr, qui l'a souvent affronté sur les courts, se souvient de cette période où Billie Jean a pris les rênes du tennis féminin. "Billie me dit 'ce n’est pas possible, on ne peut pas continuer comme ça. On va faire une réunion et une association. Il faut que ce soit nous qui dirigeons le tennis ou qui donnons les directions nécessaires'", témoigne Françoise Dürr. Ce coup de force débouchera sur la création de la double VTA, l'actuel circuit féminin professionnel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.