Open d'Australie : Stefanos Tsitsipas renverse Rafael Nadal au terme d'un match complètement fou

Stefanos Tsitsipas a fait sensation mercredi 17 février à Melbourne. Sans solution, mené 2 sets à 0 par Rafael Nadal, le sixième joueur mondial a renversé l'issue du match en l'emportant 3-6, 2-6, 7-6, 6-4, 7-5. Un combat acharné de plus de 4 heures qui permet au Grec rejoindre Daniil Medvedev en demi-finale.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
 (PAUL CROCK / AFP)

Une rencontre, deux ambiances, voilà comment résumer ce quart de finale entre Rafael Nadal et Stefanos Tsitsipas à Melbourne. Rien ne laissait penser au début du match que le Grec ferait tomber l'Espagnol. Dès le premier set, le numéro 2 mondial a tapé fort, ne laissant que des miettes à Tsitsipas, étouffé par la cadence adverse. L'Espagnol n'a pas tergiversé et s'est octroyé la première manche en 37 minutes. Il a notamment profité des rares mais suffisantes défaillances de son adversaire (12 fautes directes) pour l'emporter. Le deuxième set était une copie du premier. Rafael Nadal a déroulé et la vingtième faute directe de Tsitsipas dans cette manche lui a permis de mener 2 sets à 0. Complètement éteint, Tsitsipas est même apparu résigné face à la maîtrise totale de l'Espagnol.

Le retour du héros grec

Mais le sixième joueur mondial, tentant le tout pour le tout, s'est rebiffé dans le troisième set. Et il a eu raison. Commettant moins de fautes directes, Tsitsipas est parvenu à prendre l'ascendant sur Nadal au tie-break. L'Espagnol s'est, lui, déréglé dans ce jeu décisif au point de faire trois fautes directes. Le signe d'un basculement pour celui qui n'avait quasiment rien donné à son adversaire depuis le début de la partie. Au passage, le vainqueur du Masters 2019 a mis un terme à la série de 35 sets consécutifs gagnés en Grand Chelem par le Majorquin, qui échoue donc à une unité du record absolu de Roger Federer. 

Le Grec, qui a retrouvé des couleurs, a alors produit, dans le quatrième set, un tennis agressif et combatif, bien différent de ce qu'il avait montré en début de rencontre. Dans cette quatrième manche, Tsitsipas a gagné autant de points sur le service de Nadal que lors des premier, deuxième et troisième sets cumulés. C'est dire à quel point le match a basculé. Face à un Tsitsipas plus autoritaire, le numéro 2 mondial est apparu moins fringuant qu'en début de rencontre. Incapable de retourner l'issue de ce quart de finale, il s'est finalement incliné.

Après Roger Federer et Fabio Fognini, Stefanos Tsitsipas est devenu le troisième joueur à battre Rafael Nadal après avoir concédé les deux premiers sets. Le Grec accède à sa deuxième demi-finale à Melbourne, sa troisième en Grand Chelem. Il rejoint Daniil Medvedev pour une place en finale. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Open d'Australie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.