Open d'Australie : Rafael Nadal souffre face à Shapovalov mais se qualifie pour les demi-finales

L'Espagnol a éliminé le Canadien en cinq sets, mardi, en quarts de finale du tournoi. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Rafael Nadal serre le poing face à Denis Shapovalov, en quarts de finale de l'Open d'Australie, le 25 janvier 2022, à Melbourne. (MICHAEL ERREY / AFP)

Le champion n'a pas abdiqué. Dominateur puis en grande difficulté, Rafael Nadal a finalement composté son billet pour les demi-finales de l'Open d'Australie en battant Denis Shapovalov, mardi 25 janvier. L'Espagnol a eu besoin de cinq sets (6-3, 6-4, 4-6, 3-6, 6-3) et 4h10 de jeu pour se défaire de son adversaire.

Rafael Nadal retrouve le dernier carré de l'Open d'Australie pour la première fois depuis l'édition 2019 (finale perdue face à Novak Djokovic). Il affrontera Gaël Monfils ou Matteo Berrettini.

Denis Shapovalov a bien failli réaliser le même exploit que Stefanos Tsitsipas la saison passée face au "taureau de Manacor" au même stade du tournoi. Mené deux sets à zéro, le Canadien a réussi à revenir à hauteur de son adversaire. Mais contrairement au Grec, il n'est pas devenu le quatrième joueur à renverser Nadal après avoir perdu les deux premiers sets.

Nadal usé physiquement

Au début de la manche décisive, l'Ibère semblait pourtant en mauvaise posture. Au-delà de l'ascendant psychologique pris par son adversaire, Rafael Nadal montrait des signes inquiétants d'usure physique.

Mais le jeune numéro 14 mondial (22 ans) a raté trop d'opportunités dans le cinquième set pour espérer réaliser un gros coup. Il repensera sans doute aux trois balles de break obtenues (et non converties) sur les deux premiers jeux de service de l'Espagnol. Entre-temps, Nadal n'a, lui, pas manqué l'occasion de mener 3-0.

S'il a battu son record personnel (hors Coupe Davis) de doubles fautes sur un match (11), le vainqueur de l'Open d'Australie 2009 a tout de même réussi à retrouver une grosse qualité derrière sa mise en jeu au moment opportun. C'est ce qui lui a permis de maintenir son break d'avance avant de conclure la partie dès la première occasion.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Open d'Australie 2023

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.