Open d'Australie : première finale en Grand Chelem pour Danielle Collins, expéditive aux dépens d'Iga Swiatek

L’Américaine a dominé sans aucune frayeur sa demi-finale à Melbourne, jeudi, et retrouvera Ashleigh Barty en finale.

Article rédigé par
Benjamin Mangot - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'Américaine Danielle Collins, impressionnante pour se qualifier pour la première finale en Grand Chelem de sa carrière, à l'Open d'Australie le 27 janvier 2022. (ANDY BROWNBILL / AP)

Dans une rencontre à sens unique (6-4, 6-1), jeudi 27 janvier, Danielle Collins (n°30) s'est imposée face à Iga Swiatek (n°9) en demi-finales de l'Open d'Australie. L'Américaine, âgée de 28 ans et qui n'a fait ses débuts sur le circuit professionnel qu'à partir de 2016, ne partait pourtant pas favorite. Elle a pourtant réussi à dominer son adversaire, incapable de trouver la moindre solution, grâce à un jeu puissant et peu de fautes commises.

Première finale dans un tournoi du Grand Chelem

Déjà convaincante face à Elise Mertens au 4e tour et Alizé Cornet en quarts de finale, Danielle Collins atteint, pour la première fois de sa carrière, une finale dans un tournoi du Grand Chelem. Demi-finaliste surprise en 2019 de l'Open d'Australie, quart de finaliste à Roland-Garros en 2020, l'Américaine a proposé un tennis ambitieux et se relance après une année 2021 compliquée. Elle sera opposée à l'Australienne et n°1 mondiale Ashleigh Barty en finale, samedi 29 janvier.

De son côté, Iga Swiatek, a cru inverser la tendance lorsque, après avoir été mené 4-0 dans le premier set, elle ne s'est inclinée que 6-4. En vain. À seulement 20 ans, la Polonaise passe à côté de sa première demi-finale à l'Open d'Australie. Lauréate à Roland Garros en 2020, elle a commis trop de fautes et n'a pas réussi à dominer ses jeux de service. A l'opposé, avec 7 aces, et six balles de break concrétisées sur les dix obtenues, l'Américaine a fait preuve d'autorité et de réalisme.

Le rendez-vous des Américaines

Avec sa qualification en finale, Danielle Collins devient la troisième joueuse de tennis américaine consécutive à atteindre ce stade de la compétition. En 2020, Sofia Kenin s'était imposée face à l'Espagnole Garbiñe Muguruza, tandis qu'en 2021, Jennifer Brady s'était inclinée face à la Japonaise Naomi Osaka. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Open d'Australie 2023

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.