Cet article date de plus de deux ans.

Open d'Australie : Paire et Zverev à l'affiche mardi

L'Open d'Australie est toujours un moment particulier. Premier tournoi du Grand Chelem, il provoque parfois des grandes surprises, avec des joueurs qui débutent leur saison et ne sont pas forcément au mieux de leur forme ou de leur confiance. La chaleur peut aussi jouer des tours aux meilleurs. Pour cette deuxième journée, trois matches sont à suivre particulièrement.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
  • Benoît Paire - Dominic Thiem : La grande inconnue

Une main lourde s'est abattue sur les chances françaises lors du tirage au sort de l'Open d'Australie. Benoît Paire n'a pas été épargné avec un premier tour face à l'Autrichien Dominic Thiem, 8e joueur mondial. Les deux hommes se sont affrontés une seule fois en carrière et c'était déjà à Melbourne. Au 3e tour (meilleure performance pour Paire) de l'édition 2017, Thiem l'avait emporté en quatre sets (6-1, 4-6, 6-4, 6-4). Si ce dernier sera favori, difficile de se faire une idée précise de son niveau. Défait par Pierre-Hugues Herbert au Qatar (6-3, 7-5), Thiem débarque en Australie sans aucune référence, ni victoire à son compteur. Paire peut lui mettre en avant son quart de finale à Maharashtra en Inde, battu de peu par Gilles Simon (6-3, 6-7, 6-4). En revanche, le Français a été sévèrement corrigé par Cameron Norrie la semaine dernière en Nouvelle-Zélande (6-3, 6-2).

  • Alexander Zverev - Aljaz Bedene : Eviter de gamberger

L'Allemand, N.4 mondial présenté comme le futur roi du tennis mondial, reste sur un succès de prestige au Masters fin novembre, où il a successivement battu Federer et Djokovic pour s'adjuger le plus beau titre de sa carrière à ce jour. Mais Zverev a jusqu'à présent été particulièrement transparent en Grand Chelem, où sa meilleure performance reste un quart de finale à Roland-Garros au printemps dernier. Pire, à Melbourne il n'a jamais passé le troisième tour, une anomalie qu'il va devoir effacer s'il veut confirmer son statut de porte-drapeau de la nouvelle génération. Ca commence par un premier tour délicat contre Aljaz Bedene. Ce n'est pas le niveau du Slovène qui inquiète mais celui de l'Allemand qui démarre sa saison 2019 à Melbourne. Dans les face-à-face, Zverev mène 2-0. En 2017, il avait bénéficié d'un abandon à Shanghai et avait souffert à Montpellier (7-5, 3-6, 6-4).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Open d'Australie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.