Cet article date de plus d'un an.

Open d'Australie: Halep et Muguruza passent en quarts de finale

Dans le tableau féminin, Simona Halep et Garbiñe Muguruza ont rallié les quarts de finale. La Roumaine a écarté la Belge Elise Mertens (17e) 6-4, 6-4 et redeviendra, grâce à cette victoire, N.2 mondiale à l'issue du tournoi. L'Espagnole, elle, n'avait plus atteint les quarts à Melbourne depuis 2017. C'est désormais chose faite après sa victoire sur la Néerlandaise Kiki Bertens (10e) 6-3, 6-3.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Simona Halep et Garbine Muguruza au rendez-vous des quarts de finale. La première a battu  la Belge Elise Mertens (17e) 6-4, 6-4."Il a fallu que je me calme (en fin de match) parce que quand je deviens nerveuse, je perds un peu la tête...", a commenté la Roumaine. A 28 ans, l'ex-n°1 mondiale atteint les quarts de finale d'un tournoi du Grand Chelem pour la 14e fois de sa carrière. A deux reprises (Roland-Garros 2018 et Wimbledon 2019), elle a remporté le titre.Elle avait atteint la finale à Melbourne en 2018 et avait été éliminée en 8es l'an dernier.

L'Espagnole Garbiñe Muguruza, 32e mondiale, n'avait plus atteint les quarts à Melbourne depuis 2017. C'est désormais chose faite après sa victoire sur la Néerlandaise Kiki Bertens (10e) 6-3, 6-3."Quelle bagarre! Je suis heureuse de m'en être sortie. J'en tremble encore", a déclaré avant de quitter le court la première Estonienne à atteindre ce niveau en Majeurs.

"Le premier jour, je n'étais pas très à l'aise. Mais je m'améliore à chaque tour", s'est félicitée l'ex-n°1 mondiale qui affrontera la Russe Anastasia Pavlyuchenkova (30e), qui a battue Angélique Kerber (6-7, 7-6, 6-2), pour une place dans le dernier carré. Elle n'a jamais atteint les demies à Melbourne en sept participations.De son côté, Anett Kontaveit (31e) a éliminé la Polonaise Iga Swiatek (56e) 6-7 (4/7), 7-5, 7-5, et jouera à 24 ans son premier quart de finale de Grand Chelem.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.