Open d'Australie : Raducanu déjà sortie, Cornet s'offre Muguruza, Halep facile... Ce qu'il faut retenir des matchs du jour dans le tableau féminin

La lauréate du dernier US Open a été éliminée lors du deuxième tour, à Melbourne, jeudi. Garbine Muguruza, elle, n'a rien pu faire face à Alizé Cornet.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
La Britannique Emma Raducanu lors du deuxième tour de l'Open d'Australie, le 20 janvier 2022, à Melbourne. (MARTIN KEEP / AFP)

L'exploit est de taille : Alizé Cornet s'est offert, jeudi 20 janvier, au deuxième tour de l'Open d'Australie, la troisième joueuse mondiale, récente gagnante du Masters féminin. Aryna Sabalenka, numéro deux au classement WTA, a bien failli connaître le même sort que l'Espagnole, mais la Biélorusse s'en est finalement sortie face à la Chinoise Wang. Iga Swiatek, lauréate de Roland-Garros en 2020, a quant à elle déroulé. C'est en revanche terminé pour Emma Raducanu, 18e mondiale et lauréate du dernier US Open, qui s'est fait surprendre par la Monténégrine Danka Kovinic. Cette dernière affrontera Simona Halep au troisième tour. 

Cornet bien plus solide que Muguruza

Elle ne pouvait pas rêver mieux : Alizé Cornet, 61e mondiale, a battu la troisième joueuse mondiale, Garbine Muguruza, (6-3, 6-3). "Dans deux jours, c'est mon anniversaire, alors c'est le plus beau cadeau que je pouvais me faire", a commenté la joueuse qui fêtera, samedi donc, ses 32 ans. Ce jour-là, elle affrontera la Slovène Tamara Zidansek (tête de série n°29) pour une place en huitièmes de finale. 

Garbine Muguruza a commis trop de fautes (33 contre 16 à la Française) pour inquiéter Cornet qui était, elle, totalement dans son match. "Mon état d'esprit était parfait. J'étais super concentrée, je me sentais comme dans une bulle. Je suis très heureuse", a-t-elle souligné.

La Française n'a pas eu la moindre balle de break à sauver, alors que Muguruza a été sous pression quasiment sur chacun de ses jeux de service, avec au total 14 balles de break concédées (dont neuf sauvées).

Cornet restait sur trois éliminations consécutives au deuxième tour à Melbourne où elle avait atteint les huitièmes de finale en 2009. La Française participe à son 60e tournoi du Grand Chelem consécutif. Elle n'a encore jamais atteint les quarts.

Promenade de santé pour Halep et Swiatek

Pour le moment, Simona Halep passe les tours sans vraiment être inquiétée depuis le début du tournoi. La Roumaine, 15e mondiale, n'a en effet pas épargné la Brésilienne Beatriz Haddad Maia, 83e à la WTA, l'emportant 6-2, 6-0.

Très solide dans tous les compartiments du jeu, Halep réalise ainsi un bon retour sur les courts après une année 2021 marquée par les blessures. "J'ai beaucoup souffert l'an dernier", a-t-elle confié après sa victoire. "J'ai 30 ans et aujourd'hui je suis plus mature et détendue", a ajouté la Roumaine.

La Polonaise Iga Swiatek, neuvième mondiale, n'a pas éprouvé beaucoup plus de difficultés pour dominer la Suédoise Rebecca Peterson (82e) 6-2, 6-2 en 1h17. La joueuse de 20 ans affrontera la Russe Daria Kasatkina (tête de série n°25) samedi. La lauréate surprise de Roland-Garros 2020 reste sur deux huitièmes de finale à Melbourne.

Raducanu prend déjà la porte

Emma Raducanu, 18e mondiale et lauréate surprise du dernier US Open, ne renouvellera pas son étincelant parcours. Elle a été éliminée dès le deuxième tour de l'Open d'Australie par Danka Kovinic (98e) (4-6, 6-4, 3-6). 

"L'ambiance a été extraordinaire durant tout le match. Jouer sur ce court [le Margaret Court] et atteindre le troisième tour d'un tournoi du Grand Chelem après tout ce temps, c'est génial", a déclaré la Monténégrine de 27 ans, qui participe pour la quatrième fois à l'Open d'Australie. Danka Kovinic avait fait ses débuts en Grand Chelem à Roland-Garros en 2014, mais n'avait jamais dépassé le deuxième tour. Elle devient la première joueuse représentant le Monténégro à atteindre le troisième tour d'un tournoi majeur. 

Sabalenka joue avec le feu

En difficulté lors de son premier match, la numéro deux mondiale, Aryna Sabalenka, a encore eu très chaud lors d'un deuxième tour où elle a été largement dominée par la Chinoise Xinyu Wang (100e) avant de renverser la situation pour s'imposer (1-6, 6-4, 6-2).

"J'ai essayé de rester dans le match le plus longtemps possible, de remettre la balle dans le court", a-t-elle expliqué, en évoquant son début de match si difficile. La Biélorusse a été abandonnée par son service en début de partie : six doubles fautes au cours du tout premier jeu, puis trois d'affilée pour offrir le 3-0, et encore une, la 12e, pour concéder le premier set...

"J'ai l'expérience de jouer sans mon service... Cela m'a aidée à attendre qu'il revienne", a ajouté Sabalenka. Elle affrontera au prochain tour la Tchèque Marketa Vondrousova (tête de série n°31).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Open d'Australie 2023

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.