Open d'Australie : Osaka à la trappe, Azarenka irrésistible, Barty intraitable... Ce qu'il faut retenir des matchs du jour chez les femmes

La tenante du titre, trop inconstante, est déjà sortie. La numéro un mondiale continue pour sa part d'impressionner, tandis que Victoria Azarenka se rappelle au bon souvenir des Australiens.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
La Japonaise Naomi Osaka, en souffrance contre l'Américaine Amanda Anisimova, lors du troisième tour de l'Open d'Australie le 21 janvier 2022. (WILLIAM WEST / AFP)

Naomi Osaka n'arrive toujours pas à retrouver son niveau qui lui a permis de devenir la reine du tennis féminin. Tenante du titre, la Japonaise a pris la porte, vendredi 21 janvier, au troisième tour de l'Open d'Australie. L'inoxydable Victoria Azarenka, en revanche, qualifiée pour les huitièmes de finale après une victoire express sur Svitolina, commence peut-être à rêver d'un troisième titre à Melbourne après 2012, 2013. Mais Ashleigh Barty, une nouvelle fois impressionnante, reste la grande favorite.

Fin de parcours pour Naomi Osaka

La tenante du titre de l'Open d'Australie ne conservera pas sa couronne. Naomi Osaka a été éliminée dès le troisième tour par Amanda Anisimova. La 14e joueuse mondiale avait empoché le premier set et a même bénéficié de deux balles de match dans le troisième set, avant de finir par craquer dans le super tie-break (6-4, 3-6, 6-7 [5-10]), en 2h18.

Sa jeune adversaire (20 ans), qui participe à son troisième Open d'Australie, rejoint les huitièmes de finale comme en 2019. Mais la performance n'a rien de surprenant tant la 60e mondiale aligne les performances sur ce début de saison (huit victoires et aucune défaite). Elle a remporté son deuxième tournoi en carrière lors du tournoi WTA 250 de Melbourne. Au prochain tour, elle sera opposée à la numéro une mondiale Ashleigh Barty.

Ashleigh Barty en mission

Ashleigh Barty continue ainsi sa route pour l'instant parfaite, elle qui rêve d'un premier sacre à l'Open d'Australie. Après deux premiers tours où elle a lâché seulement trois jeux face à Lesia Tsurenko (6-0, 6-1) puis Lucia Bronzetti (6-1, 6-1), l'Australienne a écarté sans souci la 33e mondiale, Camila Giorgi, en 1h03 (6-2, 6-3).

Ashleigh Barty savoure sa victoire au troisième tour de l'Open d'Australie face à Camila Giorgi, vendredi 21 janvier. (MARTIN KEEP / AFP)

Elle s'est appuyée une nouvelle fois sur un service magique, ne perdant que deux petits points sur sa mise en jeu dans la seconde manche. Mieux, elle poursuit sa série de 57 jeux de service consécutifs gagnés sans concéder de break. Barty est en deuxième semaine de l'Open d'Australie pour la quatrième fois de suite, avec notamment une demi-finale en 2020 (perdue face à Sofia Kenin).

Azarenka en huitièmes pour la première fois depuis 2016

"Impressionnante." Leo, le fils de Victoria Azarenka, âgé de cinq ans, a résumé avec précision et spontanéité la performance de sa mère qu'il a accompagnée en conférence de presse, vendredi. La tête de série n°24 venait d'infliger une défaite lourde et incontestable à Elina Svitolina (6-0, 6-2 en 1h08), tête de série n°15. L'Ukrainienne confirme, elle, ses difficultés depuis le début de la saison (défaite au premier tour des deux tournois WTA d'Adélaïde).

En trois rencontres, la Biélorusse n'a toujours pas cédé la moindre manche et peut croire à un troisième sacre à l'Open d'Australie après ceux de 2012 et 2013. Elle rejoint en tout cas les huitièmes de finale pour la première fois depuis 2016, après avoir manqué les éditions 2017, 2018 et 2020.

Sur sa route, Victoria Azarenka croisera la tête de série n°4, Barbora Krejcikova. La Tchèque est sortie victorieuse du duel des reines de Roland-Garros face à Jelena Ostapenko. La tenante du titre des Internationaux de France l'a emporté en trois sets contre lauréate 2017 (2-6, 6-4, 6-4 en 2h12).

La journée a en revanche été plus tranquille pour la tête de série numéro 5, la Grecque Maria Sakkari. Elle file en huitièmes de finale après sa victoire (6-4, 6-1) face à la Russe Kudermetova. L'Américaine Jessica Pegula (tête de série numéro 21) se dressera sur sa route au prochain tour.

Badosa remporte son bras de fer

"C'est une joueuse de folie, elle a joué au niveau Top 5 aujourd'hui." Paula Badosa n'a pas manqué de superlatifs pour décrire son adversaire du jour, Marta Kostyuk. Les deux joueuses ont livré une bataille intense pendant 2h20 qui a finalement tourné à l'avantage de l'Espagnole, tête de série n°8, à qui il a fallu cinq balles de match avant de l'emporter (6-2, 5-7, 6-4). Les deux joueuses ont ensuite partagé une longue étreinte au filet, preuve du respect de Bardosa pour Kostyuk.

L'Ukrainienne de 19 ans est l'une des étoiles montantes du tennis féminin. Déjà huitième de finaliste lors du dernier Roland-Garros, elle pourrait rapidement de nouveau faire parler d'elle en 2022. "Quand on me demande qui pourrait être la prochaine star, je réponds toujours Marta", avait déjà déclaré Paula Badosa avant la rencontre. Cette dernière sera opposée à Madison Keys au prochain tour. L'Américaine, demi-finaliste à Melbourne en 2015, a eu elle aussi bien du mal à venir à bout de son adversaire, Qiang Wang (110e mondiale), en 2h24 (4-6, 6-3, 7-6 [10-2]).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Open d'Australie 2023

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.