Cet article date de plus de deux ans.

Open d'Australie - Alizé Cornet au rendez-vous pour retrouver Venus Williams, Burel prend date

Sur les quatre Françaises engagées dans cette 2e journée de l'Open d'Australie, seule Alizé Cornet s'est qualifiée pour le 2e tour. Opposée à l'Espagnole Arruabarrena (83e mondiale), la 47e mondiale na pas tremblé pour l'emporter 6-2, 6-2. En revanche, Pauline Parmentier (54e mondiale) a trébuché contre la Russe Potapova (90e) 6-4, 7-6 (7/5). Défaite logique de Fiona Ferro (102e) contre la Chinoise Wang (N.21) 6-4, 6-3. idem pour le premier match en Grand Chelem de Clara Burel (551e), N.1 mondiale juniors en 2018, contre l'Espagnole Suarez Navarro (N.23) 7-5, 6-2.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (GREG WOOD / AFP)

Au lendemain de la qualification de Caroline Garcia, le tennis féminin français a validé un deuxième ticket pour le 2e tour. Contrairement à Kristina Mladenovic, N.2 françaises sortie dès le 1er tour hier et qui n'a pas gagné le moindre match en 2019, Alizé Cornet, N.3 dans la hiérarchie nationale, n'a pas raté le rendez-vous. Il faut dire qu'elle a pris de bonnes habitudes à Melbourne, en ne connaissant la sortie précoce qu'à quatre reprises en 13 participations passées, dont la dernière remonte à 2012.

Demi-finaliste au tournoi de Hobart, elle n'a pas connu de frayeur face à l'Espagnole Lara Arruabarrena, qui pointe au 83e rang mondial. 1h32 pour s'imposer avec autorité 6-2, 6-2. Au 2e tour, elle retrouvera une vieille connaissance: Venus Williams. La première fois que les deux femmes se sont affrontées, c'était à Roland-Garros en 2007, il y a presque 12 ans. La dernière fois, c'était en 2016, au tournoi de Hong-Kong, pour la première victoire de la Française en 7 matches. Le 8e aura donc lieu à Melbourne, comme en 2013 au même stade du tournoi. Désormais 37e mondiale, l'aînée des Williams a réalisé un gros match pour sortir la tête de série N.25, la Roumaine Mihaela Buzarnescu 6-7 (3/7), 7-6 (7/3), 6-2. 

Le nouvel espoir du tennis féminin français, Clara Burel, était attendue pour son premier match dans un tournoi du Grand Chelem. Le sort n'avait pas été clément avec elle, puisque la 551e mondiale était opposée à l'expérimentée Espagnole Carla Suarez Navarro, tête de série N.23. Quart de finaliste ici-même à deux reprises ces trois dernières années, l'Ibère a été contrainte de serrer le jeu, notamment au 1er set, pour l'emporter en 1h24 7-5, 6-2. Mais à 17 ans, la N.1 mondiale juniors l'an dernier a montré que l'événement ne l'avait pas impressionné. Et que le talent était bien là. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Open d'Australie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.