Cet article date de plus d'un an.

Masters WTA : Ons Jabeur rate ses débuts, Maria Sakkari décisive

La première journée du Masters féminin, à Fort Worth, s'est déroulé lundi avec pour résultat la défaite des deux joueuses les mieux classées.

Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
La détresse de la Tunisienne Ons Jabeur, lors de son premier match en carrière au Masters, le 31 octobre 2022 à Fort Worth au Texas. (MATTHEW STOCKMAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Quatre novices (Gauff, Kasatkina, Jabeur, Pegula), et quatre autres joueuses qui, au maximum, ne participent qu'à leur deuxième Masters en carrière (Swiatek, Garcia, Sakkari, Sabalenka). A Fort Worth, au Texas, le changement de génération à la tête du tennis féminin prend forme de manière flagrante. Ce Masters féminin, qui réunit les huit meilleures joueuses de la saison, a d'ailleurs débuté par des victoires des plus expérimentées sur deux novices, lundi 31 octobre, à Fort Worth (Texas). 

Pas encore présente dans le Top 50 au début de l'année 2019, désormais dauphine de la reine Iga Swiatek au classement mondial, Ons Jabeur a vécu une soirée rageante à Fort Worth. Opposée à la Bélarusse Aryna Sabalenka (n°7 mondiale), déjà qualifiée pour ce tournoi l'an dernier, la Tunisienne s'est inclinée 3-6, 7-6 (7/5), 7-5. Pour son premier match en carrière au Masters, la n°2 mondiale est passée à deux points du match dans le jeu décisif de la deuxième manche, et a eu deux balles de double break au troisième set. "D'une certaine manière, un miracle s'est produit pour moi et j'ai pu gagner ce match", a reconnu la gagnante.

Un millier de spectateurs dans une salle pouvant contenir 14 000 personnes

Finaliste à Wimbledon et à l'US Open, Ons Jabeur se trouve déjà sous pression dans le groupe Nancy Richey, où Maria Sakkari (n°5) a pris le meilleur sur l'Américaine Jessica Pegula (n°3) 7-6 (8/6), 7-6 (7/4). La Grecque, également présente en 2021, a empoché le premier set à sa troisième possibilité, avant de prendre le large (3-0) face à une joueuse qui l'avait battue en finale à Guadalajara voici deux semaines. Pegula, est néanmoins revenue au score, a sauvé deux balles de match à (5-6), avant de s'incliner lors d'un deuxième jeu décisif, dans une enceinte particulièrement vide malgré la présence d'une Américaine sur le court. Ce soir, Caroline Garcia (n°6), qui avait pris part à l'édition 2017 (pour atteindre les demi-finales) joue son premier match contre Coco Gauff (n°4). La Française reste sur une victoire face à l'Américaine, en quarts de finale du dernier US Open.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.