Cet article date de plus d'un an.

Masters 1000 de Paris-Bercy : entrée sérieuse pour Djokovic, Fils subit la vengeance de Fognini... Ce qu'il faut retenir des matchs de mardi

Le Masters 1000 parisien se poursuit mardi, avec les derniers matchs du premier tour et les premiers matchs du deuxième tour.

Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
Novak Djokovic lors de son match contre Maxime Cressy au 2e tour du Masters 1000 de Paris-Bercy, le 1er novembre 2022. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)

Le Rolex Paris Masters se poursuit à Bercy avec les dernières entrées en lice et le début du deuxième tour, mardi 1er novembre. Après le match héroïque de Gilles Simon lundi, les autres représentants français sont sur les courts. Corentin Moutet a notamment décroché sa qualification pour le deuxième tour en dominant Borna Coric. Mais ce n'est pas passé pour Richard Gasquet, Adrian Mannarino, Arthur Fils et Arthur Rinderknech. De son côté, Novak Djokovic n'a pas raté son entrée en lice.

La folle série de Novak Djokovic continue

Depuis 2019, il ne connaît que la victoire. Novak Djokovic a remporté son dixième succès consécutif à Paris-Bercy lundi, en s'appliquant face à l'Américain Maxime Cressy (7-6 [7-1], 6-4). Le tenant du titre n'a eu besoin que d'1h43 pour écarter son adversaire, dont le jeu de service-volée l'a limité dès que l'échange s'est installé. L'entrée en matière est sérieuse, autoritaire, pour le Serbe, qui n'a plus perdu sur le circuit ATP depuis Roland-Garros, et sa défaite contre Rafael Nadal, en quarts de finale. Il retrouvera Karen Khachanov, sacré en 2018 à Bercy.

Corentin Moutet secoué mais qualifié, pas Arthur Rinderknech

Corentin Moutet a bataillé pour accrocher sa qualification. Malmené par Borna Coric, le Français, issu des qualifications, a fini par renverser le Croate pour s'imposer en trois sets (3-6, 6-3, 6-4), en 2h38. Dominé dès l'entame du match, Moutet a laissé échapper le premier set avant de hausser le niveau, de sauver six des sept balles de break obtenues par son adversaire, et d'empocher les deux dernières manches. Il défiera le Britannique Cameron Norrie, tête de série n°12, au prochain tour.

La journée a moins souri au nouveau numéro 1 tricolore Arthur Rinderknech. Le joueur de 27 ans n'a pas fait le poids face à Jack Draper (6-3, 6-4). Plombé par ses nombreuses erreurs (20 fautes directes contre neuf pour son adversaire), Rinderknech (42e à l'ATP) n'a pas réussi à se mettre au niveau du Britannique, 45e mondial. Ce dernier retrouvera Frances Tiafoe au deuxième tour.

Richard Gasquet trop juste face à Casper Ruud

Le Norvégien Casper Ruud, quatrième mondial, a vaincu la résistance de Richard Gasquet (76e) qu'il a écarté 6-1, 7-6 [9/7]. Ruud, qui avait atteint les quarts de finale à Bercy en 2021, affrontera l'Italien Lorenzo Musetti (23e) ou le Géorgien Nikoloz Basilashvili (106e) pour tenter de retrouver ce stade du tournoi.

Le vétéran tricolore avait pourtant entamé le match plein de bonne volonté, assénant à son adversaire dès le deuxième point de la partie un revers magique dont il a le secret et qui a fait mouche le long de la ligne. Mais très vite, Ruud a complètement étouffé les velléités offensives de Gasquet, le dominant dans tous les compartiments du jeu (6-1). Pouvant compter sur le soutien du public parisien et trouvant des ressources inespérés, "Richie" est parvenu à pousser le dernier finaliste à Roland-Garros et l'US Open jusqu'au jeu décisif. Mais le Norvégien est resté impérial jusqu'au bout, ne craquant pas pour s'imposer sur sa seconde balle de match (9-7 au tie-break). 

Fabio Fognini prend sa revanche sur Arthur Fils

Un air de déjà-vu. Fabio Fognini et Arthur Fils se sont retrouvés sur les courts de l'Accor Arena, quelques jours à peine après leur dernière opposition. Les deux joueurs s'étaient en effet affrontés en qualifications le 30 octobre, et le duel avait tourné à l'avantage du jeune Français, qui avait décroché son billet pour son premier tournoi ATP.

Mais l'Italien a eu l'occasion de prendre sa revanche. Repêché en tant que "lucky loser" après l'abandon de Matteo Berrettini, il a retrouvé Fils dans le tableau principal. Cette fois, Fognini est sorti vainqueur (7-6[6-5], 6-7[4-7], 6-2), après un long combat. Il affrontera le vainqueur du match entre Botic van de Zandschulp et Grigor Dimitrov au deuxième tour.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.