Cet article date de plus de quatre ans.

Fed Cup : Belinda Bencic écarte Pauline Parmentier et envoie la Suisse en demi-finale

L'équipe de France, finaliste sortante, a subi une élimination dès le premier tour de la Fed Cup après sa défaite 3-1 face à la Suisse, dimanche à Genève. Après la défaite de Kristina Mladenovic en début d'après-midi face à Timea Bacsinszki, Belinda Bencic, 81e joueuse mondiale, a confirmé la victoire de sa compère en apportant le point décisif à son camp en dominant en deux petits sets (6-3, 6-4) Pauline Parmentier (64e) qui avait été préférée à Alizé Cornet (43e) pour le quatrième simple par le capitaine Yannick Noah.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Belinda Bencic envoie la Suisse en demi-finale de Fed Cup (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

L'Equipe de France ne retrouvera pas la finale de la Fed Cup. Finalistes l'année passée, les Bleues sont cette année éliminées d'entrée de jeu par la Suisse (3-1). L'affaire semblait mal embarquée après la défaite un peu plus tôt dans la journée de Kristina Mladenovic face à Timea Bacsinszki et Pauline Parmentier n'a pas su inverser la tendance. Préférée à Alizé Cornet pour ce dernier simple par le capitaine Yannick Noah, la 64e joueuse mondiale s'est inclinée en deux sets face à Belinda Bencic (6-3, 6-4). Parmentier n'est jamais rentré dans son match et n'a pas su convertir ses deux seules balles de break qui lui aurait permis de mener 3-1 dans la deuxième manche. 

Sans Caroline Garcia, joueuse française la mieux classée mais qui a choisi de faire l'impasse sur le Fed Cup cette année, seule Mladenovic aura rapporté un point à l'Equipe de France lors de ce quart de finale après sa victoire samedi sur Belinda Bencic. Au lieu de jouer sa place pour une nouvelle finale les 22-23 avril contre le Bélarus, l'équipe de France disputera un match de barrages face à la Belgique, la Slovaquie, l'Ukraine ou la Russie, pour tenter de conserver sa place parmi l'élite.

VIDEO. La réaction de Jean Gachassin, président de la FFT

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.