Cet article date de plus de dix ans.

Clément : "L'important, c'est d'avoir les trois points"

Héroïque avec son copain Llodra dans le double de la finale de la Coupe Davis, Arnaud Clément savoure cette rédemption et donne déjà rendez-vous à dimanche pour les derniers simples. Pour l'Aixois, "l'important n'est pas Gaël ou qu'un autre gagne. L'important c'est d'avoir trois points."
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
La rage dévastatrice d'Arnaud Clément (ADRIAN DENNIS / AFP)

Q: Comment avez-vous vécu cette partie dramatique?
R: "C'est vraiment un sentiment incroyable, c'est fabuleux ce qu'on a pu vivre comme émotions sur le terrain aujourd'hui. C'était dur pour +Mika+ (Llodra), dur pour moi en début de match. On était vraiment tendus et Guy (Forget) a réussi à nous tirer vers le haut. Notre box, notre public nous a énormément aidés. C'est grâce à tout ça qu'on a réussi à renverser la vapeur avec une attitude qui était top. C'est grâce à elle qu'on a réussi, plus que grâce à notre coup de raquette."

Q: C'était le match de votre vie?
R: "(longue réflexion) J'espère que ça le sera demain. Car ce qui compte ce n'est pas de gagner le double mais de gagner la Coupe Davis, de ramener le Saladier d'argent en France. C'était fabuleux aujourd'hui mais maintenant le temps des émotions est derrière. Il faut se remobiliser sur le réel objectif et ne pas s'enflammer ce soir. C'est bien sûr un point important mais c'est le troisième qui est le plus dur à remporter. Mais on est dans le match."

Q: Pour vous cette victoire a-t-elle une saveur particulière?
R: "Ces deux dernières rencontres, j'étais dans une position différente de celles que j'ai toujours vécues. Jusque-là, lorsque j'avais été sélectionné, c'était sur le mérite et parce que Guy pensait que j'étais le meilleur joueur. Mais cette année, je suis surtout là sur un concours de circonstances avec les blessures de Jo (Tsonga) et de Bennet (Benneteau). J'en suis conscient. Je suis remplaçant. Mais je me suis dit qu'il fallait que j'assure car ces mecs ont été bons toute l'année et qu'il fallait que moi aussi je sois bon."

Q: Comment voyez-vous la suite?
R: "On compte sur tout le monde. On sait que Gaël (Monfils) va tout donner, il aura un adversaire redoutable en face (Djokovic), c'est le N.3 mondial et aujourd'hui il y quand-même Federer, Nadal et Djokovic. Ce sera donc extrêmement difficile, même si Gaël joue très bien en ce moment, qu'il est sur une belle série et que c'est un guerrier. Mais encore une fois l'important n'est pas Gaël ou qu'un autre gagne. L'important c'est d'avoir trois points."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe Davis

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.