Tennis : vainqueur à Munich, l'ambitieux prodige danois Holger Rune est bien décidé à devenir numéro 1 mondial

Vainqueur de son premier tournoi ATP, dimanche à Munich, le jeune danois de 19 ans devrait être l’une des attractions du prochain Roland-Garros (22 mai-5 juin).

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Holger Rune lors de son match contre Botic van de Zandschulp, dimanche 1er mai 2022 à Munich. (CHRISTOF STACHE / AFP)

Une nouvelle génération en chasse une autre. Alors que Stefanos Tsitsipas, Daniil Medvedev et Alexander Zverev peinent encore à s'emparer du pouvoir face aux tauliers Rafael Nadal et Novak Djokovic, de jeunes talents émergent sur le circuit, prêts eux aussi à prendre la relève. Dans le sillage de l’Espagnol Carlos Alcaraz, 9e joueur mondial du haut de ses 18 ans, le tennis danois s’émerveille déjà des exploits de Holger Rune (19 ans), vainqueur de son premier titre ATP à Munich dimanche 1er mai.

Pendant que Carlos Alcaraz se fait une place au soleil après sa victoire à Miami et son entrée dans le Top 10, d’autres cracks sortent du bois. À 19 ans, Holger Rune est à peine plus âgé (6 jours d’écart entre les deux joueurs) que le prodige espagnol et tient son premier titre chez les « grands ». C’est moins clinquant que le Masters 1000 floridien mais ça reste un ATP 250 remporté avec la manière jusqu’en finale où le Danois a bénéficié de l’abandon du Néerlandais Botic van de Zandschulp.

"C'est probablement la pire façon de remporter une finale...", a reconnu Rune après avoir soulevé le trophée. Avant ce match avorté, Rune n’avait pas perdu un seul set et s’était payé la tête d’Alexander Zverev (6-3, 6-2 en 1h34) au 2e tour, sa première victoire contre un Top 5 en carrière.

Ancien n°1 mondial chez les juniors

Grâce à ce titre sur la terre battue munichoise, le Danois au revers à deux mains va s'installer à la 45e place du classement ATP, lundi. En un peu plus d’un an, « Holgy » n’en finit plus de grimper. Près de 400 places gagnées et la confirmation d’un talent précoce qui l’a vu remporter quatre Challengers (Biella, San Marin, Vérone et Bergame) en 2021.

Cette année faste lui avait notamment permis de disputer le Next Gen ATP Finals, le Masters des jeunes, en fin d’année. Rune était aussi apparu dans les radars à l’US Open 2021 quand, sorti des qualifications, il avait pris un set à Novak Djokovic au 1er tour. Sa deuxième expérience en Grand Chelem à l’Open d’Australie 2022 a toutefois tourné court. Le Danois est tombé au 1er tour en cinq sets face au Coréen Soon-woo Kwon.

Mais Roland-Garros pourrait mieux convenir à « Holgy », qui avait remporté l’édition junior en 2019, quelques mois avant de devenir n°1 mondial. Joueur au caractère bien trempé, le Danois espère marcher dans les traces de sa compatriote aujourd’hui retraitée Caroline Wozniacki, 67 semaines au sommet du tennis féminin et vainqueur d’un tournoi du Grand Chelem. "Mon but ultime est de devenir numéro 1 mondial, donc il faut bien commencer quelque part. Ce sera donc ici à Munich", a-t-il lâché après sa victoire en Bavière. Entre arrogance et ambition, Rune marque déjà son territoire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers ATP

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.